C'est aujourd'hui le jour de la réponse à la question ultime

<a href='http://www.gizmodo.fr'>Gizmodo.fr</a> en partenariat avec 20minutes.fr

— 

Nous sommes aujourd’hui le 10 octobre 2010.

Autrement dit, le 10/10/10.

En binaire, c’est 42.

Et 42 est la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste.

Ou du moins c’est l’explication fournie par Douglas Adams.

Le.

Beaucoup de gens se demandent ce que Douglas Adams voulait dire exactement par 42, la réponse donnée par le super-ordinateur Pensées Profondes dans le célèbre Guide du voyageur galactique.

Pourquoi Douglas Adams a-t-il choisir ce nombre? Se pourrait-il qu’il y ait une connexion avec quelque chose que le plus grand nombre ignore encore? La CIA ou la DGSE seraient-elles derrière tout ça? Ou peut-être de vrais aliens?

Le 3 novembre 1993, il a donné une réponse sur alt.fan.douglas-adams:

La réponse à ceci est très simple. C’était une blague. Il fallait que ce soit un nombre, un petit nombre ordinaire, et j’ai choisi celui-là. Les représentations binaires, la base treize, les moines tibétains, tout ceci n’a pas de sens. J’étais assis à mon bureau, j’ai regardé dans le jardin et j’ai pensé “42 fera l’affaire”. Je l’ai tapé sur la machine. Fin de l’histoire.

Plus tard, répondant à Iain Johnstone sur la radio BBC Radio 4, il a expliqué que le nombre avait était choisi par John Cleese comme chute dans l’un de ses sketches. Le célèbre Python trouvait que c’était un nombre amusant, et Douglas Adams le lui a emprunté pour son bouquin, le transformant en entier récurrent dans toute son oeuvre.

Mais ce n’était toujours pas la fin de l’histoire. Stephen Fry --un ami de Douglas Adams-- s’est également mêlé de l’histoire, affirmant que l’auteur lui avait expliqué pourquoi c’était 42. Stephen Fry n’a pas voulu révéler le secret, mais a déclaré que c’est “fascinant, extraordinaire et, quand vous y réfléchissez vraiment bien, complètement évident”.

Quelle que soit la vraie explication, elle a eu un impact phénoménal dans le monde des geeks. Un exemple: le système de radio-télescopes ATA (Allen Telescope Array) érigés par Paul Allen de Microsoft pour le programme SETI est composé de 42 paraboles en l’honneur de Douglas Adams.

Et dans Lost, cela ne vous aura probablement pas échappé, 42 est le dernier nombre de la série qu’il faut entrer dans la séquence périodiquement réclamée par l’ordinateur.

Today Is the Ultimate Answer to the Ultimate Question of Life, The Universe, and Everything

Dans une interview à Lostpedia, l’un des producteurs de la série a confirmé que c’était en effet un hommage au Guide du voyageur galactique.

Mais peut-être avez-vous une explication personnelle sur la question? Non, pas sur la réponse: nous la connaissons déjà. Sur la question. [Merci Paul Cohen!]