Smartphones: Que trouverez vous dans la boite pour réduire l’impact écologique de vos appareils ?

DECHETS Suppression des kits mains libre, port de charge unique et batteries amovibles… nos smartphones dans le collimateur de la législation pour réduire les déchets

Christophe Séfrin
Apple pourrait être contraint par l'Europe d'abandonner son port Lightning
Apple pourrait être contraint par l'Europe d'abandonner son port Lightning — Geeko
  • Depuis fin 2021, la France n’impose plus la présence de kits mains libres dans les boîtes des smartphones, mettant fin à une obligation de 2010.
  • De son côté, l’Europe voudrait imposer aux fabricants de produits électroniques dont les smartphones l’adoption du port USB-C à l’horizon 2024.
  • Plus épineux, le dossier des batteries amovibles que Bruxelles voudrait généraliser au nom de la durabilité des produits.

Cap au vert. La législation ne se contente plus de défendre les consommateurs face aux volontés des fabricants que smartphone. Elle essaie de les inciter à des pratiques écoresponsables. Suppression des kits mains libre, port de charge unique et batteries amovibles sont les dernières contraintes prévues par Paris et Bruxelles.

Oreillettes à nouveau facultatives

La nouvelle est un peu passée sous le feu des radars, mais les fabricants de smartphones n’ont plus l'obligation d’intégrer une paire d’écouteurs avec leurs produits neufs en France depuis novembre 2021, tout juste un an après avoir été forcé de le faire. Ainsi en a décidé le Parlement au nom de la réduction de l’empreinte environnementale du numérique. Les fabricants ont donc la possibilité d’intégrer ou non un kit mains libre avec leurs terminaux, ce qui du coup n'est pas vraiment une contrainte...

L’USB-C partout en 2024

Du côté des chargeurs, l’Europe voudrait imposer un connecteur unique à l’horizon 2024 : l’USB-C. Alors qu’en 2009 une trentaine de types de chargeurs existaient, il n'en demeure plus que trois : le port Lightning d’Apple, l’USB-C et le Micro USB. A travers une directive de septembre 2021, Bruxelles souhaite voir tous les appareils électroniques adopter l’USB-C. Apple, dont le port Lightning équiperait un milliard de terminaux dans le monde, se défend en avançant qu'un tel projet va à l’encontre de l’innovation…

L’Europe souhaiterait par ailleurs imposer aux fabricants de vendre leurs smartphones sans chargeur dans la boîte, ce qui permettrait d’économiser 1.000 tonnes de déchets électroniques par an sur le vieux continent. Deux contraintes d'un seul coup.

Vers des batteries amovibles ?

Pour aller plus loin encore dans la protection de l’environnement et la réduction des déchets électroniques, le Parlement européen examinerait les possibilités d’imposer aux fabricants de smartphones que la batterie de leurs terminaux devienne amovible. Et ce, à l’horizon 2024. La partie est loin d’être gagnée sur ce point, d’autant que cela supposerait que les terminaux mobiles perdent leur étanchéité. En attendant, une consultation publique est ouverte en ligne jusqu’au 5 avril et permet à chacun de s’exprimer sur ce sujet…