Green_e: Oui, un câble de recharge pour smartphone garanti 10 ans, ça existe!

TECHNO VERTE La marque d’accessoires pour smartphones Green_e que « 20 Minutes » a rencontrée veut imposer ses câbles et chargeurs durables

Christophe Séfrin

— 

Green_e passe les accessoires pour smartphones au vert — 20 Minutes
  • Face aux classiques chargeurs et câbles pour smartphones fragiles et à la durée de vie limitée, la marque française Green_e oppose ses accessoires éco-conçus et garantis 10 ans.
  • Née en 2015, Green_e va jusqu’au bout de sa démarche en fournissant des enveloppes préaffranchises pour le retour et le recyclage des équipements en fin de vie.
  • Ne lui reste plus qu’à relocaliser une partie de sa production, encore sous pavillon chinois, pour que sa démarche soit encore plus vertueuse.

« Green_e, la référence du câble écologique », peut-on lire en introduction sur le site du fabricant. Si la notion de câble et d’écologie peut paraître bien antinomique, la marque Green_e tente cependant de bousculer la donne. Câbles, chargeurs filaires pour smartphones… la société bretonne veut montrer qu’il est possible de faire mieux pour la planète. Comment s’y prend-elle ?

Les câbles et chargeurs de la marque Green_e sont garantis 10 ans.
Les câbles et chargeurs de la marque Green_e sont garantis 10 ans. - GREEN_E

« Tout le monde s’en foutait de l’écologie »

Green_e est née en 2015, sur les cendres de la COP21. Guillaume Bensi, son fondateur, confesse n’avoir guère de conscience écologique à la base. Mais pour ce vendeur d’accessoires (pour Hitachi, Maxell…), il était temps de faire son repenti. « Tout ce que l’on commercialisait n’était pas très beau », reconnaît-il aujourd’hui. « Et l’enjeu était de taille : tout le monde s’en foutait de l’écologie », ajoute le patron qui lança dès 2017 avec Orange ses premiers câbles éco-conçus.

Guillaume Bensi, fondateur de Green_e
Guillaume Bensi, fondateur de Green_e - GREEN_E

L’idée d’alors n’est pas de proposer des câbles pouvant finir leur carrière au composteur (ce qui est proprement impossible !), mais de trouver le meilleur équilibre possible entre impératifs électroniques et environnement.

« Nos produits étaient un peu plus chers et les commandes limitées », se souvient Guillaume Bensi. Jusqu’à ce qu’en 2020, Carrefour référence 17 produits Green_e. Entretemps, les esprits s’étaient éveillés et les consommateurs se révélaient de plus en plus nombreux à chercher des accessoires plus éco-responsables pour leurs smartphones.

De la fabrication au recyclage

L’idée de Green_e est transversale. De l’usine au recyclage. « A la fabrication, un câble Green_e est deux fois plus cher qu’un câble classique », explique Guillaume Bensi. Eco-conçus, réalisés à partir de matériaux recyclés ou recyclables, en thermo plastique élastomère en lieu et place du PVC (polychlorure de vinyle), ils sont extrêmement résistants.

Les prises Green_e sont cerclées de zync pour être plus résistantes et durer dans le temps.
Les prises Green_e sont cerclées de zync pour être plus résistantes et durer dans le temps. - GREEN_E

Leur cerclage (la partie qui encercle la prise USB ou Lighting) est en zinc, soit beaucoup plus durable que celui de la majorité des câbles qui privilégie le plastique, plus économique mais aussi plus fragile. Ainsi, les câbles Green_e sont-ils annoncés comme recyclables à vie, mais aussi garantis 10 ans ! 10 ans ? Un sacré coup de pied dans la fourmilière des câbles plus classiques qu’il faut souvent remplacer au bout de quelques mois à peine pour cause de prise dénudée. Cerise sur la techno : une petite housse de rangement en coton est fournie.

0,001 watts

De leur côté, les chargeurs proposés par Green_e disposent d’un boîtier constitué de 30 % de matériaux recyclés. « Au-delà, ça casse », précise le patron de Green_e. Leur circuit imprimé est accroché par deux pinces et fixé sur un rail. Ainsi, il n’est pas compliqué au moment du recyclage de démonter le produit pour en séparer les composants. Enfin, leur efficience de charge est de Niveau 6. Cela suppose que restés branchés sur secteur, leur consommation électrique n’est que de 0,001 watts, contre 0,66 watt pour les habituels câbles de Niveau 5. De quoi faire réfléchir…

Les chargeurs Green_e, conçus pour être démontés simplement pour leur recyclage.
Les chargeurs Green_e, conçus pour être démontés simplement pour leur recyclage. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Pour le moment encore fabriqués en Chine, les produits Green_e sont compensés grâce à un partenariat avec ecotree. « Tous les mois, nous achetons 70 arbres », explique Guillaume Bensi. Sur le site d’ecotree, il est précisé que Green_e a ainsi déjà planté 955 arbres en France.

Retourné, broyé, valorisé

Mais Green_e a aussi voulu aller plus loin en proposant dans chacun de ses emballages (en amidon de maïs et fécule de blé) entièrement recyclables, un bon de retour « T ». Le moment venu, il suffira de poster son câble usagé sans le moindre coût pour qu’il soit acheminé dans une usine de recyclage (en Belgique, donc pas trop loin…). Et pas besoin d’attendre que le câble Green_e soit HS.

En amidon de maïs et fécule de blé, le conditionnement des produit Green_e peut faire office de navette pour envoyer des câbles au recyclage.
En amidon de maïs et fécule de blé, le conditionnement des produit Green_e peut faire office de navette pour envoyer des câbles au recyclage. - GREEN_E

Tous les anciens câbles, même d’autres marques, sont acceptés. « Ils seront alors broyés et leur matière valorisée. PVC, acier, palladium, or, zinc, tout sera récupéré. La valeur de ces retours paie le coût du timbre », explique Guillaume Bensi. Un modèle vertueux en quelque sorte, avec, en filigrane, un esprit zéro déchet. Selon nos informations, Green_e a commercialisé 106.000 câbles l’an passé, mais seulement 11.000 ont été retournés. Cela donne une idée du travail d’évangélisation que la marque doit effectuer…

Le prix du durable

Reste la question du prix de vente. Plus chers à la fabrication, les produits Green_e tentent cependant de rester dans une grille tarifaire cohérente par rapport aux autres produits du marché. Un chargeur de 35 W pouvant satisfaire la plupart des attentes est vendu 39 euros par la marque. C’est un peu plus onéreux qu’un chargeur classique. De son côté, un chargeur avec câble Lightning pour iPhone/iPad Green_e émarge à 39 euros, contre un modèle similaire vendu 49 euros chez Belkin. Comme quoi… Carrefour, Amazon, Boulanger, Monoprix ou Lyreco (spécialiste des fournitures de bureau) référencent les produits Green_e.

Une démarche sincère

A n’en point douter, la philosophie de Green_e repose sur un socle solide et sincère. Reste au fabricant à s’amender plus encore d’un bilan carbone forcément impacté par une fabrication exclusivement chinoise. Reste à la distribution à élargir ses propositions concernant ce type de produits. Mais reste aussi au public à orienter ses achats vers des équipements plus vertueux en s’affranchissant peut-être des modes, d’un consumériste exacerbé, de la quête absolue du petit prix, du greenwashing de certains aussi, tout en gardant à l’esprit la façon avec laquelle sera traité son équipement lorsqu’il sera en fin de vie.