Mi 11 Ultra : Le nouveau Xiaomi est-il vraiment le « meilleur smartphone photo » pour l’été ?

SMARTPHONE «20 Minutes» a testé le Mi 11 Ultra, que le labo DxOmark appelle le « meilleur smartphone photo du marché »

Christophe Séfrin
— 
Tik Tech: Ce que notre test révèle du Mi 11 de Xiaomi — 20 Minutes
  • Présenté comme le « meilleur smartphone photo du marché » par le laboratoire DxOmark, le smartphone Mi 11 Ultra de Xiaomi veut se distinguer.
  • Vendu à partir de 999 euros en 256 Go et 8 Gb, l’appareil fait effectivement des photos remarquables, mais n’est pas parfait dans tous les domaines.
  • Parallèlement, il souffre d’une ergonomie perfectible et d’une petite surcharge pondérale.

Le « meilleur smartphone photo du marché » ? Ce serait le Mi 11 Ultra, selon le laboratoire français DxOmark. Xiaomi, le deuxième plus gros vendeur de smartphones au monde (source : Canalys) l’a dégainé avant l’été, pour venir en renfort du Mi 11 lancé au cœur de l’hiver. 20 minutes a vérifié sur le terrain si ce nouveau terminal premium, vendu à partir de 999 euros, remplissait ses promesses.

Le (trop) imposant module photo du Xiaomi Mi 11 Ultra.
Le (trop) imposant module photo du Xiaomi Mi 11 Ultra. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Il est gros, il est lourd, mais il est beau. Le Mi 11 Ultra de Xiaomi détonne dans l’univers de la téléphonie mobile. Non seulement son format (164,3 x 74,6 x 8,38 mm pour 234 grammes) est généreux, mais en plus, il ne ressemble à aucun autre smartphone. A lui seul, son épais bloc photo arrière est comme un coup de pied dans la fourmilière des concurrents qui essayent par tous les moyens de dissimuler leurs objectifs.

A préférer en blanc plutôt qu’en noir, sa coque arrière en céramique affirme l’élégance rare du terminal. De son côté, l’écran incurvé de 6,81’’/17,29 cm est pratiquement à bords perdus. Même le petit poinçon en haut à gauche de l’écran et renfermant la caméra selfie de 20 mégapixels se fait oublier. Regret : où qu’on le pose, l’appareil glisse terriblement. Il faut vraiment être vigilant pour éviter de le retrouver par terre. Cela nous est arrivé : le Mi 11 Ultra s’est échappé d’un plan de travail pour atterrir sur le carrelage 1,20 m plus bas. Plus de peur que de mal.

Un écran saisissant

L’affichage est excellent. Avec sa définition WQHD (3200 x 1440 pixels), l’écran Amoled du Mi 11 Ultra est le compagnon idéal des divertissements. Adaptatif 120 Hz, le rafraîchissement de la dalle séduira de son côté les joueurs invétérés, tandis que la section son, lestée par deux haut-parleurs stéréo Harman Kardon, donne satisfaction. On peut poser son casque Bluetooth (pas de prise casque) et profiter de clips, séries TV… sans trop se soucier de la qualité audio, même si le son reste ici assez aigu.

Une qualité vraie sur la plupart des clichés

Mais c’est la photo qui reste la meilleure carte du Mi 11 Ultra. Couronné lors de son lancement début mai de « meilleur smartphone photo du marché » par le laboratoire français DxOmark, le terminal fait tout pour ne pas trahir cette promesse. Certes, du fait de son poids et d’un déséquilibre grossier dû à son protubérant module photo, sa prise en main reste un peu contraignante lors d’une prise de vues. Il s’agit là d’un réel souci d’ergonomie. Mais on s’étonne vite de la qualité vraie qui, à l’œil nu, se révèle sur la plupart des clichés.

Le trio de capteurs du Mi 11 Ultra* a été étudié pour tous types de photos. Le plus souvent, c’est le capteur principal de 50 mégapixels qui est à la manœuvre. Par défaut, ses photos sont en 12 mégaxipels, la technologie dite du pixel binning fusionne les pixels par quatre pour faire entrer plus de lumière.

Des photos de nuit qui impressionnent par leur luminosité.
Des photos de nuit qui impressionnent par leur luminosité. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Très flatteuses lors de leur affichage sur l’écran du smartphone au moment de la prise de vues, les photos produites fourmillent de détails. Même en basse lumière, le Mi 11 Ultra parvient à éclaircir les scènes sans pour autant lisser les détails des images.

Un zoom optique qui offre le meilleur

Son impressionnant zoom optique 5x change la donne par rapport à la plupart des smartphones qui ne franchissent pas le cap des 2x. Celui du Galaxy 11 Ultra de Samsung, par exemple, ne va que jusqu’à x3. On rappellera d’ailleurs ici le que petit frère du Mi 11 Ultra, le Mi 11, n’est pas équipé de zoom optique du tout !

Les photos en ultra grand-angle idéales pour les paysages.
Les photos en ultra grand-angle idéales pour les paysages. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Jusqu'à 10x, le zoom offre des résultats corrects.
Jusqu'à 10x, le zoom offre des résultats corrects. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Le zoom x120 numérique impressionne mais n'offre aucun véritable résultat.
Le zoom x120 numérique impressionne mais n'offre aucun véritable résultat. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Optique et numérique, celui du Mi 11 Ultra il peut atteindre x120. Sans trépied ou support, le cadrage est une vraie galère à fort déploiement : les tremblements de la main se trouvent démultipliés.

Attention aux déformations pour les photos en ultra grand-angle des bâtiments et monuments.
Attention aux déformations pour les photos en ultra grand-angle des bâtiments et monuments. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Autant le dire : ces possibilités de zoom à l’excès ne serviront que de façon anecdotique. Reste que jusqu’à x10, il est possible de se laisser surprendre par la qualité des images du smartphone.

La macro délaissée

On espérait réussir à tout coup des photos de type macro. Si le Mi 11 Ultra peut photographier la nature d’assez près, les difficultés de mise au point récurrentes pour obtenir un vrai rendu macro avec de minuscules détails parfaitement révélés font parfois baisser les bras. La photo sera nette, mais pas aussi précise qu’espérer. Sur ce terrain, le Find X III Pro d’Oppo nous a semblé plus pertinent.

Le Mi 11 Ultra peine a effectué la mise au point au plus près des sujets.
Le Mi 11 Ultra peine a effectué la mise au point au plus près des sujets. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Les selfies, eux, profitent d’une caméra de 20 mégapixels. Les détails sont là, c’est indiscutable, mais les chairs souffrent de lissages parfois excessifs, imposant ainsi un mode « Beauté » qui ne dit pas son nom.

De bons selfies, mais des chairs souvent lissées.
De bons selfies, mais des chairs souvent lissées. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Bravo pour la vidéo : en 4K à 30 ou 60 images/seconde, mais aussi en 8K à 24 images/seconde, les images sont éclatantes, mais aussi extrêmement bien stabilisées. Et pour une fois, il est possible de filmer en 4K avec le zoom optique et l’ultra grand-angle.

And the winner is…

Alors le Mi 11 Ultra est-il le « meilleur smartphone photo du marché » ? Les tests labo de DxOmark semblent sans appel. A l’usage, le smartphone se révèle effectivement un excellent photophone mais n’est pas parfait dans toutes les situations. Et l’appareil soufre d’un problème d’ergonomie flagrant et d’une autonomie limitée à une journée, malgré sa batterie de 5000 mhA/h. Son chargeur de 67 W permet de combler cette seconde lacune avec un chargement complet en un peu plus de 30 minutes. A ce jour, le Mi 11 Ultra reste le plus sérieux concurrent des Find X III Pro d’Oppo, Galaxy S21 Ultra de Samsung et iPhone 12 Pro Max d’Apple. Désormais second plus gros vendeur de smartphones au monde derrière Samsung et devant Apple, Xiaomi semble vouloir se donner les moyens pour arriver au sommet.

* 50 mégapixels (équivalent 24 mm ; f/1.9) ; 48 mégapixels (12 mm ; f/2.2) ; 48 mégapixels (120 mm ; f/2.4).