Apple a réalisé un chiffre d'affaires record fin 2021 malgré la pénurie de composants

GÉANT MONDIAL L’entreprise prévoyait pourtant de ne pas réussir à répondre à la demande d’iPhone pour la période des fêtes

20 Minutes avec agences
— 
Une enseigne d'Apple, ici à Hong Kong. (illustration)
Une enseigne d'Apple, ici à Hong Kong. (illustration) — SOPA Images/SIPA

Apple a réalisé un chiffre d’affaires de 123,9 milliards de dollars d’octobre à décembre 2021. Un score bien supérieur aux attentes du marché (119 milliards), et ce malgré une  pénurie de composants qui affecte de nombreuses industries, la tech en tête.

Les ventes de smartphones ont dépassé les 71 milliards de dollars grâce à la forte demande pour  la gamme d’iPhone 13. « La réponse enthousiaste des consommateurs à nos récents lancements de nouveaux produits et services a alimenté une croissance à deux chiffres », a indiqué Luca Maestri, directeur financier du groupe, dans un communiqué paru ce jeudi.

Peu touché par la pénurie

Apple compte désormais 1,8 milliard d’appareils en utilisation dans le monde. Ses résultats étaient très attendus, notamment à la lumière de la pénurie mondiale de semi-conducteurs liée à la  pandémie de Covid-19. 40 millions d'iPhone auraient été vendus pendant les fêtes, un « nombre record » vu les difficultés d’approvisionnement, selon un analyste de Wedbush.

Apple avait dû revoir à la baisse ses objectifs de production pour la fin de l’année 2021, notamment pour sa nouvelle gamme d’iPhone 13. En octobre, Tim Cook avait indiqué que les  problèmes d’approvisionnement pourraient coûter 6 milliards de dollars de revenus à l’entreprise. Le PDG semble plus optimiste, ayant récemment déclaré sur CNBC que les difficultés seraient « moindres » désormais.

Smartphones et services en hausse

La part de marché d’Apple aux Etats-Unis devrait rester la même (47 %). Mais la popularité de l’iPhone a décollé en Chine, permettant au géant californien d’y redevenir le premier vendeur de smartphones du pays, une première en six ans. Les iPhone ont représenté 23 % de ce marché au dernier trimestre, malgré un déclin des ventes de smartphones dans le pays (-9 % sur un an).

Côté services, sa deuxième activité en termes de revenus, Apple a enregistré 19,5 milliards de dollars de recettes, soit un bond de 24 % sur un an. Pour 2022, les analystes prévoient une croissance de 3 % du nombre d’utilisateurs pour Apple Music, 7,5 % pour Apple Pay et 9,7 % pour Apple TV+.

« Nous pensons que la branche services va avoir une valorisation de 1.500 milliards de dollars », a indiqué l’analyste de Wedbush. « Cette source de revenus annuels de quelque 75 milliards de dollars ne montre aucun signe de ralentissement. »