Apple menace de quitter le Royaume-Uni à cause de plusieurs brevets

LITIGE Après une décision de justice en sa défaveur, la firme américaine a été condamnée à une amende record de plus de 5 milliards d’euros après un conflit l’opposant à Optis Cellular Technology

20 Minutes avec agence
— 
Devant un Apple store. (illustration)
Devant un Apple store. (illustration) — Norikazu Tateishi/AP/SIPA

Le géant Américain Apple se retrouve dans une situation délicate au Royaume-Uni. Un conflit a éclaté entre l’entreprise et le constructeur Optis Cellular Technology et a terminé devant la justice. Celui-ci porterait sur deux brevets, déposés par Optis Cellular Technology et concernant la connectivité à des réseaux, comme la 3G et la 4G, rapporte Fredzone. Apple aurait utilisé pour ses iPhone une technologie proche de celle déposée dans les brevets.

La justice a finalement tranché en faveur du plaignant, Optis Cellular Technology. Elle a condamné Apple à lui verser une amende recors de 5 milliards de livres sterling, soit 5,85 milliards d’euros.

« Commercialement inacceptable »

Les avocats d’Apple ont déjà indiqué que cette condamnation pourrait les pousser à quitter le marché britannique. D’autant qu’Optis Cellular Technology a déposé des réclamations sur d’autres brevets, ce qui pourrait donner lieu à d’autres procès dès l’année prochaine.

L’amende a été jugée « commercialement inacceptable » par Apple. La firme pourrait décider de ne plus commercialiser directement ses produits en Grande-Bretagne. Les habitants seraient donc obligés de passer par l’import. Mais il ne s’agit pour le moment que de menaces de la part de la multinationale car elles n’ont pas encore été mises à exécution.