Boîte aux lettres boks : La solution pour garantir la réception des colis ?

INTERVIEW Deux entrepreneurs toulousains expliquent à « 20 Minutes » pourquoi leur boîte aux lettres boks a tout pour séduire ceux qui veulent en finir avec la galère des livraisons mal livrées

Christophe Séfrin
— 
boksONE, la boîte aux lettres connectée livre ses secrets — 20 Minutes
  • Les ventes en ligne ont été boostées par l’épidémie due au Covid-19 : un milliard de colis ont été livrés aux Français en un an selon la start-up boks qui lance sa boîte aux lettres connectée.
  • Fonctionnant avec un système de codes à usage unique pour les livreurs, boksONE qui est vendue à partir de 299 euros est adaptée aux particuliers et déclinée aux ensembles collectifs avec boksHUB.
  • Avec elles, les paquets peuvent être livrés en première instance et deviennent pratiquement impossibles à voler.

Commandé, livré, réceptionné! Avec la pandémie due au Covid-19, les ventes en ligne ont bondi. Selon une étude YouGov, 9 Français sur 10 ont commandé un produit en ligne en 2020. Quatre personnes sur dix ont eu recours à la livraison à domicile, devant la livraison en point relais (28%) et le click & collect (23%). A l’arrivée, des boîtes aux lettres submergées (et pas toujours adaptées), des colis non distribués aussi, et parfois des paquets volés.

Avec boks, Adrien Oksman et Olivier de Rodellec, deux entrepreneurs toulousains, ont décidé d’apporter une réponse simple à cet afflux de colis en en facilitant et sécurisant la livraison. De quoi, aussi, partir l’esprit serein en vacances et ne pas s’inquiéter des colis qui nous attendront au retour. 20 Minutes a rencontré Olivier de Rodellec.

Les fondateurs de boks Adrien Oksman et Olivier de Rodellec.
Les fondateurs de boks Adrien Oksman et Olivier de Rodellec. - BOKS

Il existe déjà des boîtes aux lettes connectées, pourquoi en créer une nouvelle?

Olivier de Rodellec: Pandémie oblige, 1 milliard de colis ont été livrés aux Français en 2020 contre 570 millions en 2019. Avec Adrien Oxam, nous sommes partis du constat que les gens recevaient de plus en plus de colis, mais avaient de moins en moins de moyens de les réceptionner. Si 80% des consommateurs privilégient la réception de leur colis à domicile, 30% reçoivent… un avis de passage.

Que va changer boksONE?

Le problème des boîtes aux lettres existantes est qu’elles ne peuvent recevoir que 50% des colis. Elles fonctionnent aussi avec un passe PTT dont tout le mode dispose. De notre côté, nous avons cherché une solution ergonomique, très accessible, qui soit sans travaux. boksONE est alimentée sur pile lithium avec une autonomie de 2 ans.

La boîte aux lettres connectée boksONE.
La boîte aux lettres connectée boksONE. - Boks

Cette boîte dispose d’une connectivité Bluetooth Low Energy et fonctionne avec des codes à usage unique. L’intérêt est double: pour le consommateur tout d’abord, avec des colis systématiquement livrés et sécurisés; pour le commerçant ensuite, qui va gagner en efficacité opérationnelle.

Ce type de boîte aux lettres n’existait-elle pas déjà?

Des producteurs historiques de boites aux lettres ont essayé de créer des systèmes qui répondent à ce besoin, mais leurs boîtes prennent beaucoup de place, coûtent horriblement cher et enfin, elles nécessitent des travaux avec raccordement électrique, du Wifi ou du GSM. Résultat: les produits qu’ils proposent ne sont pas en cohérence avec les contraintes du marché.

Concrètement, comment fonctionne boksONE?

Son utilisateur dispose d’une application qui va lui servir à ouvrir la boîte aux lettres grâce à une connexion Bluetooth (une clé physique est également fournie), mais surtout à générer des codes pour les livreurs. Ces codes sont à usage unique. Ils peuvent éviter qu’un livreur indélicat retape éventuellement le code pour repartir avec le colis préalablement livré…

boksONE est quatre fois plus grande qu'une classique boîte aux lettres.
boksONE est quatre fois plus grande qu'une classique boîte aux lettres. - BOKS

Pour chaque commande, le code sera renseigné dans le champ complémentaire d’adresse au moment de l’achat en ligne, quel que soit le site marchand. Ainsi, le code apparaît-il sur l’étiquette de livraison colée sur le colis. boksONE peut recevoir tous les colis de moins de 30 kg. Cette boîte aux lettres mesure 70 x 40 x 37 cm et est très résistante. Elle est fabriquée en tôle d’acier de 15/10 mm  et dispose d’une serrure qui résiste à l’arrachement. Elle intègre évidemment une fente à courrier. Lancée en octobre 2020, boksONE devrait enregistrer 2000 ventes en un an. Nous constatons que là où les Français commandent 3,5 colis par mois, nos utilisateurs en commandent plutôt cinq.

Et si je n’habite pas en pavillon, mais en immeuble?

Nous avons créé boksHUB, une boîte aux lettres de 250 litres (102 x 50 x 43 cm) qui peut convenir pour des immeubles jusqu’à 30 logements. Il s’agit d’une boks partagée qui peut recevoir l’équivalent de 20 boîtes à chaussures. Cette fois, la boite intègre une balance connectée.

Dans quel but?

Cette balance enregistre toutes les variations de poids. Cela permet de pister les livreurs qui repartiraient avec des colis, ou, également, un voisin qui utilise également la boîte et dispose lui aussi d’un code d’ouverture unique: grâce à ce système, on sait qui a livré quoi et quand, mais aussi qui a ouvert la boîte aux lettres, ces informations restant évidemment anonymes pour les autres utilisateurs.

Orientant leur stratégie vers le service, les promoteurs et bailleurs s'intéressent au système développé par boks.
Orientant leur stratégie vers le service, les promoteurs et bailleurs s'intéressent au système développé par boks. - BOKS

Pour aller plus loin dans cette démarche anti-vol, chaque utilisateur est aussi appelé lorsqu’il retire un colis livré dans un immeuble, à indiquer dans l’application le nombre de colis restant dans la boîte. Cela permet de discipliner les gens dans leurs usages. Ils peuvent évidemment ne pas le faire, mais cela crée de la confiance dans la communauté.

Votre but est-il de davantage cibler les particuliers ou les collectivités?

Les uns et les autres. Nos ventes aux particuliers progressent sur la marketplace d’Amazon, à la Fnac ou à la Poste. Par ailleurs, notre boksHUB reçoit un bel accueil des promoteurs et des bailleurs sociaux qui sont dans une stratégie de différenciation par le service. Depuis deux ans, la réception des colis est ainsi devenue un enjeu majeur. De leur côté, les collectivités locales sont elles aussi assez sensibles au déploiement de ce type de système. 20% du trafic routier en centre ville est généré par la logistique du dernier kilomètre. Cela correspond aussi à 50% du congestionnement et à 30% des émissions de CO2. Pour ces collectivités qui se projettent sur la ville de  demain, l’un des gros enjeu est la décarbonations du dernier kilomètre. Le déploiement de ce type de système permet de livrer en première instance, d’être plus efficient, plus rapide et peut faciliter la livraison en horaires décalés.