TikTok et WeChat ne seront finalement pas bannis aux États-Unis comme l’avait décidé Donald Trump

RESEAUX SOCIAUX Joe Biden a fait annuler les mesures prises par son prédécesseur

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

TikTok ne sera finalement pas banni des États-Unis
TikTok ne sera finalement pas banni des États-Unis — Geeko

Le réseau social TikTok peut à nouveau respirer. Ce dernier ne sera finalement pas banni des États-Unis, comme le souhaitait Donald Trump lorsqu’il occupait encore le poste de président américain. L’actuel chef du pays, Joe Biden, a en effet annoncé ce mercredi 9 juin l’annulation des mesures prises par son prédécesseur. Une large enquête devra tout de même être menée pour déterminer les risques que représente cette application, mais aussi plusieurs autres apps détenues par des puissances étrangères, dont l’app WeChat.

Le président américain a en effet signé un nouveau décret visant à identifier les « applications logicielles connectées qui peuvent présenter un risque inacceptable pour la sécurité nationale des États-Unis et le peuple américain ». « Les applications détenues, contrôlées ou gérées par des personnes qui soutiennent les activités militaires ou de renseignement d’un autre pays, ou sont impliquées dans des cyberactivités malveillantes, ou impliquent des applications qui collectent des données personnelles sensibles » sont également concernées par ce nouveau décret, comme le rapporte l’AFP.

Les États-Unis ne baissent pas leur garde pour autant

Joe Biden souhaite également que des directives soient élaborées pour « protéger les données personnelles sensibles, y compris les informations personnellement identifiables et les informations génétiques » pour éviter les abus.

Donald Trump avait en effet accusé TikTok de mettre en péril les informations personnelles des utilisateurs américains pour le compte de la Chine. Le magnat de l’immobilier avait ainsi forcé la vente de TikTok à des investisseurs américains.

En février dernier, l’administration Biden avait décidé de mettre le processus de vente en pause, afin d’explorer d’autres options pour assurer la sécurité des données des utilisateurs américains. Et il semblerait qu’une solution ait été trouvée.