Cryptomonnaies : Binance propose désormais d’acheter des actions classiques dites « tokenisées »

FINANCE Plusieurs autres plateformes d’échange de cryptomonnaies proposent désormais d’acheter des parts « tokenisées » de sociétés comme Tesla, Google ou Apple

Martin Vanroelen pour 20 Minutes

— 

Il est désormais possible d’acheter des actions en cryptomonnaies
Il est désormais possible d’acheter des actions en cryptomonnaies — Geeko

L’annonce vient de tomber, il est désormais possible d’échanger des actions de Tesla sur Binance, la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies au monde. Les stock tokens (jetons d’actions) permettent d’investir directement dans une action avec une cryptomonnaie, le tout sans commission et sans devoir sortir de l’écosystème de la blockchain. Autre avantage : il est possible d’acheter des fractions d’actions, moins onéreuses. Le tout en gardant droit aux dividendes.

Bien que Binance soit le leader dans le domaine, les plateformes FTX et Bittrex proposent des échanges similaires depuis respectivement octobre et décembre 2020. L’entrée de Binance dans le domaine va probablement répandre la pratique à plus grande échelle. Pour l’instant, Binance ne propose que le token d’action de Tesla et compte en annoncer d’autres, mais ses concurrents en listent déjà des dizaines.

Il est désormais possible d’acheter des actions en cryptomonnaies
Il est désormais possible d’acheter des actions en cryptomonnaies - Geeko
La plateforme d’échange de cryptomonnaies FTX propose déjà des dizaines d’actions tokenisées.

Le système fait fortement penser à celui des courtiers en ligne comme eToro ou Robinhood, très populaires ces dernières années de par le peu (ou l’absence) de commissions, la facilité d’usage et la possibilité pour les Européens d’investir sur de nombreux échanges comme le Nasdaq américain. La plupart de ces plateformes offrent également la possibilité d’investir dans les cryptomonnaies les plus connues. Mais la grande différence entre ces plateformes de courtage en ligne et les plateformes d’échange de cryptomonnaies réside dans l’utilisation de la blockchain.

Des actions tokenisées

Selon le communiqué de Binance, les jetons d’action échangeables sur la plateforme ne sont pas réellement des actions, mais des jetons (tokens) représentant des actions : « Chaque jeton d’action sur Binance représentera une action d’équité, qui est entièrement garantie par des actions stockées dans un portefeuille de dépôt de titres sous-jacents ». Ce portefeuille dans lequel se trouvent les actions « réelles » est géré par les mêmes firmes avec qui collaborent FTX et Bittrex : la société d’investissement allemande CM-Equity AG et la suisse Digital Assets AG qui s’occupent de « tokeniser » les actions.

Grâce à cela, il est possible de faire un pont entre la finance traditionnelle et les cryptomonnaies, sans devoir convertir ses actifs virtuels en monnaies fiduciaires comme l’euro ou le dollar pour acheter des actions : « Les tokens d’actions démontrent comment nous pouvons démocratiser le transfert de valeur de manière plus transparente, réduire les frictions et les coûts d’accessibilité, sans compromettre la conformité ou la sécurité. En connectant le marché traditionnel à celui des cryptomonnaies, nous construisons un autre pont technologique pour un avenir financier plus inclusif », affirme le CEO de Binance, Changpeng Zhao.

Il faut également noter que sur Binance, les actions ne seront échangeables que contre du BUSD, une cryptomonnaie stable calquée sur le cours du dollar américain. Par ailleurs, les tokens seront échangeables uniquement pendant les heures d’ouverture du Nasdaq.

Cette nouvelle fonctionnalité est une avancée majeure dans le monde des actifs virtuels décentralisés et dans la démocratisation de la finance. Une certaine complémentarité entre les cryptomonnaies et la finance classique se dessine. Il n’est d’ailleurs pas anodin de voir le constructeur automobile Tesla listé en premier par Binance, alors que son fondateur, Elon Musk est un fervent défenseur des monnaies virtuelles. La société a récemment investi 1,5 milliard de dollars dans le Bitcoin et accepte les paiements dans la monnaie.