CES Las Vegas 2021 : Une start-up de Gap imagine une remorque qui protège les enfants de la pollution et des virus

VELO ET SKI Le CES Las Vegas 2021 débute se tient de lundi à jeudi en virtuel à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus. Dans les Hautes-Alpes, l’équipe de Kid’Venture a conçu un produit qui permet de continuer à pratiquer des loisirs outdoor en toute sécurité avec des enfants

Caroline Delabroy
— 
Le prototype de la remorque intelligente créée par la start-up Kid-Venture
Le prototype de la remorque intelligente créée par la start-up Kid-Venture — Kid'Venture
  • C'est un Consumer Electronics Show particulier qui s'ouvre ce lundi à Las Vegas avec un rendez-vous 100% virtuel. A cause du coronavirus, les start-up vont présenter leurs innovations en vidéo.
  • Parmi les entreprises françaises présentes, on trouve Kid’Venture, une des 17 start-up sélectionnées pour représenter la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
  • L’équipe a conçu une remorque à vélo pour les enfants tout en carbone, et l’a équipée d’un dispositif électronique qui permet de contrôler l’environnement à l’intérieur de l’habitacle.

Leur pitch en anglais est fin prêt. Tout comme leur « proposition de valeur » pour accrocher le public du CES Las Vegas, grand salon de l’innovation technologique dont l’édition 2021 débute ce lundi en format 100 % digital. Avec cette remorque vélo pour enfants, à la fois intelligente, légère et sécurisée, la start-up Kid’Venture colle en tout cas à l’air du temps. Elle protège en effet des chutes, mais aussi de la pollution et des virus avec un système de filtration d’air embarqué. On la doit à une bande de quatre amis, tous originaires des Hautes-Alpes, amoureux des grands espaces et de nature. Certains partagent même leur vie entre Gap et le Québec.

Notre dossier CES 2021

A la presque trentaine, devenus jeunes parents, ils ont éprouvé chacun « une énorme frustration » à ne plus pouvoir crapahuter pour leurs loisirs en montagne. Terminés, en particulier, le vélo et le ski de randonnée « On n’a pas trouvé le matériel adapté, et on s’est rendu compte que plus de 60 % des parents mettent en stand-by leur activité après avoir eu un enfant, raconte Martin Chambert, l’un des cofondateurs. Avec nos profils d’ingénieur et chef de produit sportif, on a eu le réflexe de développer nous-mêmes des solutions. » En mars 2020, la société est créée, portée par l’incubateur GAAAP installé au rez-de-chaussée de la CCI Hautes-Alpes.

L’équipe identifie un premier produit à sortir pour donner le ton des gammes à venir. Ce sera cette remorque baptisée « Ecrin », en référence à l’emblématique massif des Ecrins du département et aussi à l’écrin où l’on met ce qu’il y a de plus précieux. « Nous avons mis l’accent sur la sécurité des enfants avec le choix d’une seule structure rigide en carbone, matériau connu pour sa solidité et sa légèreté », poursuivent les inventeurs. A l’arrivée, le poids par rapport à une remorque traditionnelle se trouve diminué de 5 kg, pour se situer autour de 10 kg.

Une remorque à ski

Coté prix, elle vise les modèles haut de gamme qui existent actuellement sur le marché, avec les fonctionnalités supplémentaires apportées par Kid’Venture. « Nous avons développé un dispositif électronique qui permet de contrôler l’environnement à l’intérieur de la remorque », détaille Martin Chambert. Depuis son guidon, il sera possible de gérer la température à l’intérieur de l’habitacle, de la réchauffer, la ventiler, et d’avoir un œil sur son enfant par vidéo, sans avoir à s’arrêter sur le bas-côté de la route. Kid’Venture imagine un usage sur les chemins de campagne mais aussi en ville, et en ski : la remorque, entièrement polyvalente, pourra s’adapter à cet usage. L’objectif, pour une mise sur le marché, est 2022. Par la suite, l’équipe imagine une gamme pour faciliter les voyages avec de jeunes enfants.

Déjà, Kid’Venture fait partie des 17 start-up régionales de PACA embarquées cette année pour le CES. Ils espèrent « attiser un peu de curiosité, susciter des investissements et pourquoi pas intéresser des premiers revendeurs ». Cette édition digitale est le saut dans l’inconnu, avec la plateforme développée en un temps record par les organisateurs. Au moins, ils ont pu économiser sur le voyage et le logement sur place. Et la Team France Export Sud organise durant l’événement deux rendez-vous en « BtoB » ciblés avec des partenaires potentiels pour chaque entreprise de la délégation. Cela en plus du coaching : vendredi encore, les équipes partageaient entre elles leurs pitchs.