Les voitures autonomes de Cruise peuvent désormais rouler à San Francisco sans chauffeur de sécurité

EN ROUE LIBRE Cruise peut désormais faire circuler cinq véhicules autonomes dans certaines rues de San Francisco sans qu’un conducteur ne reste derrière le volant

20 Minutes avec agence

— 

Le logo du constructeur automobile américain General Motors (GM).
Le logo du constructeur automobile américain General Motors (GM). — Bill Pugliano Getty

La course à la meilleure voiture autonome continue. Cruise, la filiale de General Motors chargée de développer cette technologie, a le droit depuis octobre dernier de réaliser des tests sans qu’un chauffeur de sécurité ne soit présent derrière le volant. Plusieurs véhicules de la société sillonnent déjà les rues de San Francisco, aux Etats-Unis, rapporte The Verge.

L’entreprise pouvait déjà faire circuler ses véhicules en Californie depuis 2005 mais cette récente autorisation lui permet d’aller encore plus loin. Par sécurité, Cruise a toutefois décidé de laisser un humain côté passager pendant cette nouvelle phase de test.

Quelqu’un côté passager

Ce dernier peut appuyer sur un interrupteur d’urgence en cas de problème mais il n’a pas accès aux commandes de la voiture. À terme, la division spécialisée de General Motors espère toutefois pouvoir se séparer de ce type d’assistant.

Pour l’instant, seulement cinq de ses Chevrolet Bolt 100 % électriques peuvent rouler dans des endroits déterminés de la ville. Elles ne peuvent pas dépasser la vitesse de 48 km/h et ne peuvent pas circuler s’il y a beaucoup de pluie ou de brouillard.

Du retard face à Google

Avant d’arriver à cette quatrième phase de tests, les véhicules de Cruise ont parcouru plus de 3,2 millions de kilomètres dans San Francisco. L’entreprise n’a pas renoncé à lancer un service commercial de voiture autonome, initialement annoncé pour fin 2019 mais repoussé.

Son concurrent Waymo, qui appartient à Alphabet (la maison mère de Google), possède néanmoins une avance considérable. La société fait rouler des voitures sans chauffeur de sécurité depuis plus d’un an. Elle envisage même désormais de proposer ses taxis autonomes au grand public.

BON PLAN : Ne ratez pas les bons plans et codes promo Oscaro