L’Objet Musical Connecté d'Iiconi: Une idée de cadeau qui veut creuser son sillon

MUSIQUE Lancés le 8 décembre dans les Fnac, les premiers Objets Musicaux Connectés veulent jouer une nouvelle partition autour d’albums célèbres

Christophe Séfrin

— 

Les Objets Musicaux Connectés lancés pour les fêtes 2020! — 20 Minutes
  • La start-up française Iiconi lance le 8 décembre ses premiers Objets Musicaux Connectés.
  • Vendues 59 euros pièce, ces élégantes reproductions de pochettes d’albums d’anthologie peuvent s’accrocher au mur ou se poser sur un meuble et interagir avec nos smartphones.
  • Une application dédiée offre de son côté accès aux titres du disque, et à des tonnes de contenus autour de l’œuvre et de son artiste.

En manque d’idées pour un cadeau original, musical, qui ait du sens ? La start-up française Iiconi lance pour les fêtes ses OMC, des « Objets Musicaux Connectés ». L’idée ? Associer à un album musical culte une foule de bonus accessibles depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur, afin d’offrir aux vrais fans une myriade d’informations autour d’un disque qui leur est cher.

Les contenus proposés par Iiconi sont accessibles sur tous les écrans.
Les contenus proposés par Iiconi sont accessibles sur tous les écrans. - IICONI

Renouer avec l’objet musical

A l’heure du tout numérique et de la musique dématérialisée sur Spotify, Deezer ou Apple Music, difficile de renouer aujourd’hui avec l’objet. C’est pourtant le souhait de la start-up française Iiconi. Son idée : associer objet physique et contenu numérique autour d‘une œuvre musicale. L’interaction entre l’un et l’autre s’effectue par le biais d’une application (Android et iOS) et d’une puce RFID.

Chaque Objet Musical Connecté intègre une puce RFID pour le connecter à une application.
Chaque Objet Musical Connecté intègre une puce RFID pour le connecter à une application. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

L’objet : une reproduction numérotée de la pochette d’un album au format 30 x 30 cm sur un panneau d’aluminium que l’on peut soit accrocher au mur, soit poser sur un meuble à l’aide de sa base amovible.

Les reproductions de pochettes sont imprimées sur un épâis support en aluminium.
Les reproductions de pochettes sont imprimées sur un épâis support en aluminium. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Le contenu : accessible à tout moment à l’aide d’une application, il se compose des titres de l’album téléchargeables ou jouables en streaming (ainsi, éventuellement, que de titres supplémentaires ou de titres alternatifs issus des séances d’enregistrement), d’archives (photos, vidéos, interviews), éventuellement de podcasts…

De nouvelles mélodies pour Melody

Découverte avec l’album L’histoire de Melody Nelson de Serge Gainsbourg. Ce disque fait partie des sept premiers OMC édités par Iiconi*. Lancé en 1971, il se prête particulièrement bien au concept de l’Objet Musical Connecté. Flop total à sa sortie, ce concept album est depuis longtemps devenu culte.

De nombreuses interactions possibles avec l'album L'histoire de Melody Nelson que nous avons testé.
De nombreuses interactions possibles avec l'album L'histoire de Melody Nelson que nous avons testé. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 NMINUTES

C’est dans un très beau coffret cartonné que la reproduction de son 33 trs est présentée. Après avoir téléchargé l’application Iiconi, il suffit d’approcher son smartphone de la puce RFID contenue par l’objet puis de saisir un code fourni sur une notice afin d’ajouter l’album au compte utilisateur que l’on aura préalablement créé. Les possesseurs d’iPhone disposent d’un double code pour s’identifier, Apple ne permettant pas (encore) l’utilisation de tags NFC. Dès lors, place à la découverte.

Des bonus… comme sur les meilleurs DVD

Il est possible d’écouter les titres de l’album, ainsi que des versions alternatives en streaming, mais aussi de les télécharger. Sont également accessibles différentes séries de photos d’époque de Serge Gainsbourg et de Jane Birkin, son égérie se confondant avec sa Melody. Egalement, sept vidéos, dont une interview de Jean-Claude Vannier (2011), génial arrangeur de Melody Nelson se remémorant l’enregistrement des mélodies fondatrices du disque « à la va-vite, à toute blinde, à Londres » sans qu’aucune parole n’ait encore été écrite par Gainsbourg.

De nombreux contenus vidéo, audio et iconographiques sont exhumés.
De nombreux contenus vidéo, audio et iconographiques sont exhumés. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Sont également exhumés un podcast de France Culture, l’interview des auteurs du livre Le Gainsbook ; des coupures de presse de l’époque (Salut les Copains ; Rock & Folk… La masse est conséquence et pourra être mise à jour par Iiconi. On imagine le travail de documentariste effectué, mais aussi les droits qui ont dû être négociés pour agréger l’ensemble de ces contenus. Ce n’est évidemment pas exhaustif, mais l’intérêt réside ici dans la réunion de ces documents venus d’horizons différents.

Voilà en tout cas qui rappelle la belle époque des DVD. Celle où des éditeurs rigoureux, aventureux et ambitieux (il en existe encore quelques-uns !) prenaient soin d’agrémenter leurs éditions collector de longs-métrages sur galette avec de nombreux bonus.

Vendu 59 euros (dans les Fnac pour le moment), chaque OMC reste assez cher, d’autant qu’en marge du bel objet que constitue la reproduction de la pochette de l’album, le contenu proposé en bonus, reste, lui dématérialisé. Pour y accéder, le passage par son compte Iiconi est incontournable.

Des précédents désormais déconnectés

Souhaitons en tout cas à Iiconi et ses Objets Musicaux Connectés meilleure destinée que celle de différents supports et produits dérivés musicaux lancés en vain depuis le début du déclin du CD. On pense au DualDisc de Sony (une face CD, une face DVD) lancé en 2006, ou encore au Blu-Ray Pure Audio (support HD sur lequel L’histoire de Melody Nelson avait été éditée en 2014).

Le nouvel album de Wax Taylor, premier disque vinyle connecté.
Le nouvel album de Wax Taylor, premier disque vinyle connecté. - REVIVE

Plus récemment, en 2017, le premier vinyle connecté avait été lancé au festival Son & Image de Paris, et semble être resté un one-shot. Etrange ressemblance : il s’agissait d’un album de Wax Taylor avec puce NFC intégrée qui ajoutait à la musique gravée des éléments numériques issus de l’univers de l’artiste…

* avec Fantaisie militaire d’Alain Bashung ; Grand Prix de Benjamin Biolay ; Anagnorisis d’Asaf Avidan ; Chromatica de Lady Gaga ; Ascenseur pour l’échafaud de Miles Davis ; Verdi Arias de Maria Callas.