Google promet que Chrome sera bientôt moins énergivore

ENVIRONNEMENT La firme de Mountain View souhaite rendre son navigateur Web moins énergivore sur PC portable et smartphone

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Chrome : 500 extensions exploitent les données personnelles de leurs utilisateurs
Chrome : 500 extensions exploitent les données personnelles de leurs utilisateurs — Geeko

Il semblerait que la firme de Mountain View œuvre pour que Chrome arrête de vider la batterie des smartphones et ordinateurs portables. La solution envisagée est de modifier plusieurs éléments de JavaScript sur les onglets en arrière-plan. Selon The Windows Club, l’idée envisagée par Google serait de restreindre le fonctionnement des minuteurs Javascripts pour les onglets inactifs sur Chrome, ainsi que d’autres fonctionnalités inutiles sur ces pages.

Les premiers essais réalisés en interne auraient ainsi permis de prolonger l’autonomie d’une batterie de PC de deux heures, rapporte The Windows Club sur base de documentation technique récupérée. Une prolongation qui est loin d’être négligeable. Cependant, les conditions dans lesquelles les tests ont été réalisés sont particulières ce qui fait que les résultats sont particulièrement éloquents. Lors de ses tests, Google aurait ouvert par moins de 36 onglets aléatoires, ainsi qu’une page vide à l’écran.

Un gain significatif en autonomie

Lors d’une utilisation réelle, les utilisateurs restent rarement sur une page vide avec autant d’onglets ouverts en arrière-plan. Dans un second test, la page vide a été remplacée par une vidéo YouTube en plein écran et autant d’onglets ouverts. Dans ce cas, la prolongation de la durée de vie de la batterie était de 36 minutes, environ, ce qui reste notable, même si bien inférieur aux deux heures du premier test.

Une différence importante qui pourrait encore s’accentuer lors d’une utilisation réelle. Les bienfaits de la solution envisagée par Google pour réduire l’impact de Chrome sur la batterie des PC et smartphones semblent tout de même limités. Les recherches de Google restent cependant intéressantes et pourraient être approfondies dans les versions futures, permettant une plus grande préservation de l’autonomie de la batterie de smartphone ou de PC.

Enfin, cette solution pourrait être intégrée à Google Chrome 86 qui devrait être déployé à partir du troisième trimestre 2020. Elle pourrait également nécessiter d’être activée depuis les paramètres du navigateur web, mais il se peut également que la firme de Mountain View cherche une autre solution pour rendre son navigateur moins énergivore.