Watch GT 2e: Huawei veut mettre les pendules à l'heure pour se refaire une santé

MONTRE CONNECTEE La nouvelle montre d'activité GT 2e de Huawei, que «20 Minutes» a testée, possède un vrai potentiel pour nous aider à évacuer les kilos superflus dûs au confinement

Christophe Séfrin

— 

La montre GT 2e de Huawei va déconfiner votre activité sportive — 20 Minutes
  • Fin du confinement: kilos en trop et muscles en moins nous invitent à reprendre une activité physique soutenue.
  • La nouvelle montre Huawei Watch GT 2e que «20 Minutes» a testée durant le confinement possède des atouts pour accompagner notre reprise d’activité.
  • Vendue 199 euros, elle séduira les sportifs du dimanche mais peinera à convaincre les athlètes plus exigeants.

La fin du confinement est-elle synonyme de fin de prise de poids ? A chacun de limiter désormais les apéros réels ou virtuels, d’adapter son alimentation, mais aussi de refaire de l’exercice. Lancée à moins de 200 euros, la nouvelle montre connectée GT 2e de Huawei peut être une bonne alliée pour tracker son activité quotidienne, mais aussi se stimuler. Testée durant le confinement, nous l’avons utilisée maintes fois lors de nos sorties autorisées journalières.

Constat tout d’abord : si la Watch GT 2e semble un peu encombrante avec son écran de 46 mm de diamètre, elle trouve sa place très simplement au poignet et sait se faire oublier. Certes, elle est plus volumineuse que l’Apple Watch au design carré que nous avons l’habitude de porter, mais l’écran Amoled tactile de 1,39’’ (454 x 454 pixels) de la Huawei Watch offre une meilleure lisibilité en toutes circonstances. Outre ses bracelets interchangeables (en noir, rouge ou vert au choix), la montre s’utilise avec l’application Huawei santé. Brouillonne dans son ergonomie, celle-ci suppose une petite semaine d’entraînement pour être maîtrisée. Dans le journal de bord par exemple, il est nécessaire de cliquer sur l’une des valeurs enregistrées lors de sa dernière séance d’activité pour accéder à celles des précédents entraînements, aux tracés de ses parcours, etc.

Simplicité et personnalisation

La montre se personnalise à l’aide de différents fonds d’écran. Sinon son bouton principal pour accéder aux fonctions proposées (records d’entraînement, boussole, musique…), le bouton en bas, à droite, peut lui aussi être personnalisé et se voir attribuer une fonction (lancement d’un entraînement, rythme cardiaque, musique…). Une sorte de raccourci qui nous a semblé très pratique. A chacune de nos sorties, il suffisait ainsi d’appuyer dessus pour lancer une séance d’activité (la marche en extérieur nous concernant) pour enclencher le traçage GPS, le calcul de la distance, du nombre de nos pas, des calories brûlées.

La mesure du rythme cardiaque est un vari plus pour mieux doser ses entraînements.
La mesure du rythme cardiaque est un vari plus pour mieux doser ses entraînements. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

De son côté, la mesure du rythme cardiaque peut être permanente (mais tire sur la batterie) ou être automatisée à chaque nouvelle activité. Huawei indique qu’avec sa batterie de 455 mAh, sa montre possède une autonomie jusqu’à 2 semaines avec 90 minutes de workout hebdomadaires. Nous l’avons vérifiée à une petite semaine avec 5h30 de GPS activé et la mesure cardio continue.

Skate, BMX… 85 nouvelles activités au poignet

Sur la précédente version de la Huawei Watch GT, 15 modes d’entraînement étaient possibles. Cette fois, Huawei a ajouté 85 activités (skateboard, handball, BMX, crossfit, yoga…). Manque plus que « déconfinement » pour associer les effets d’un surcroît d’activité et un rythme cardiaque qui, forcément, risque de monter en flèche compte tenu de l’émotion procurée…

La motivation au poignet avec la GT 2e de Hawei.
La motivation au poignet avec la GT 2e de Hawei. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Et la Huawei Watch GT 2e détecte désormais six activités (running en intérieur et extérieur, marche en intérieur et extérieur, vélo écliptique et rameur). Cela a très bien fonctionné pour nos marches rapides quotidiennes durant le confinement : la montre se base sur les mouvements du bras pour identifier l’activité physique pratiquée. Dommage que le vélo ne fasse pas partie du panel. Etanche jusqu’à 50 mètres, la montre peut aussi traquer la natation, mais n’identifie pas la nage pratiquée. Piscines fermées obligent, nous n’avons pu les tester dans ces conditions.

Autre nouveauté, la mesure du Spo2. Kézako ? Exprimé en pourcentage, le SpO2 détermine la quantité d’oxygène dans le sang. Si cette quantité est bonne (les valeurs normales se situent entre 90 % et 100 %), le sang est bien oxygéné.

La mesure du Spo2, soit la quantité d'oxygène dans le sang, intègre la Watch GT 2e de Huawei.
La mesure du Spo2, soit la quantité d'oxygène dans le sang, intègre la Watch GT 2e de Huawei. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Cette mesure à réserver aux utilisateurs désireux de progresser dans leur entraînement permet notamment d’évaluer comment les muscles réagissent lors de l’effort physique et d’améliorer ses performances.

Des lacunes malgré tout

Point rédhibitoire : Huawei alloue 2 Go d’espace de stockage dans sa Watch GT 2e pour y stocker de la musique. Un bon point pour faire du running avec ses playlists sans s’embarrasser de son smartphone. Problème : l’écoute de musique n’est ici possible qu’avec des écouteurs de la marque Huawei. « L’idée est de casser les barrières entre le téléphone et les autres produits de la marque qui gravitent autour », tente-t-on de nous expliquer chez Huawei France. Las !

Autre bémol : si la Watch GT 2e peut recevoir des notifications, elle ne peut pas se personnaliser avec des applications tierces. Certes, on sait bien que Huawei est actuellement en indélicatesse avec les USA et les services Google, mais le constructeur qui veut à tout prix pousser son magasin d’applications AppGallery rate une occasion rêvée d’un faire la promotion avec des applications de sport.

La Watch GT 2e de Huawei nous a aidé à nous maintenir en forme durant le confinement.
La Watch GT 2e de Huawei nous a aidé à nous maintenir en forme durant le confinement. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Sur la ligne d’arrivée, la Huawei Watch GT 2e n’arrivera pas la première parmi les montres sportives. Se cherchant un peu entre tocante fashion et montre d’activité, elle possède des arguments pour séduire, mais des lacunes aussi. « On n’a pas la prétention de marcher sur les plates-bandes de l’Apple Watch, mais de proposer une montre très abordable pour le sport », précise le constructeur. A 199 euros, c’est le cas. La GT 2e reste moins chère que l’Apple Watch (vendue à partir de 229 euros), mais est au même prix que la Garmin Forerunner 45, par exemple, une montre GPS et cardio qui va beaucoup plus loin pour s’entraîner très sérieusement.