xCloud : Microsoft ouvre les inscriptions en Europe pour sa phase de preview

CLOUD GAMING Microsoft vient d’ouvrir les inscriptions pour son service de cloud-gaming dans 11 pays européens

Etienne Froment pour 20 Minutes

— 

xCloud: Microsoft ouvre les inscriptions en Europe
xCloud: Microsoft ouvre les inscriptions en Europe — Geeko

Déjà testé depuis plusieurs mois aux Etats-Unis, le service de cloud-gaming de Microsoft amorce son déploiement international avec l’Europe. Microsoft vient en effet d’ouvrir les inscriptions à xCloud dans 11 pays européens, dont la France, la Belgique, l’Allemagne et les Pays-Bas.

Complémentaire à l’offre Xbox, xCloud permettra aux joueurs qui ne sont pas équipés d’une console de jeux de jouer aux jeux Xbox sur leur smartphone ou tablette, en souscrivant à une formule mensuelle qui donnera accès à un certain nombre de titres. Les jeux ne seront pas installés sur les appareils mais streamés par le biais de la 5G et du Wifi.

Dans sa phase preview, l’accès au service est gratuit. Aucune raison de ne pas s’y essayer donc. On notera toutefois qu’il faudra tout de même disposer d’une manette Xbox One compatible et de préférence d’un support smartphone pour en profiter dans des conditions idéales.

La bataille contre Stadia va pouvoir commencer

Microsoft n’a pas encore donné de précisions quant à la date de lancement officielle du service. Durant quelques mois encore, xCloud devrait rester accessible gratuitement, le temps qu’une offre commerciale soit mise en place. Objectif : venir contrer les efforts de Google et de son service de cloud-gaming Stadia.

Pour s’inscrire, rien de plus simple puisqu’il suffit de cliquer sur ce lien, de compléter les informations et d’attendre patiemment le mail de Microsoft. Le déploiement de la plate-forme en Europe se fera progressivement. Tous les joueurs n’auront donc pas accès au service simultanément, d’où l’importance de s’inscrire le plus vite possible.

Précision importante : pour le moment, le programme n’est accessible qu’aux propriétaires de smartphones Android. Pour les terminaux sous iOS, il faudra se montrer patient avant de pouvoir tester le service de Microsoft…