JBL Tune 220TWS: Ressembler aux AirPods ne suffit pas pour convaincre

TRUE WIRELESS Avec ses Tune 220TWS au look d’AirPods, JBL lance des écouteurs sans fil sous la barre des 100 euros, mais qui ne sont pas exempts de défauts

Christophe Séfrin

— 

On a testé les écouteurs JBL Tune220TWS — 20 Minutes
  • La promesse de JBL est belle : des écouteurs sans fil à 99 euros annoncés comme « hors du commun et produisant un son exceptionnel ».
  • Malheureusement, les Tune220TWS souffrent de problèmes de connexion Bluetooth récurrents.
  • Par ailleurs, leur restitution audio peine à convaincre, avec des basses bien loin de ce que l’on pouvait espérer.

Un petit air connu ? Les écouteurs 100 % sans fil JBL Tune 220TWS ressemblent presque à s’y méprendre aux AirPods d’Apple, identifiables à l’aide de leur petite « antenne ». Vendus 99 euros seulement (contre 179 euros pour les AirPods de première génération), leur argumentaire se veut très persuasif : « les écouteurs hors du commun JBL Tune 220TWS produisent un son exceptionnel ». Sur la boîte figure aussi la mention « Pure Bass ». Vache ! Un test était trop tentant.

Un bon maintien dans les oreilles

Les écouteurs Tune 220TWS sont des écouteurs de type « bouton » : ils se posent à l’entrée du conduit auditif sans avoir à y être enfoncés. Dans nos grandes oreilles, les voilà bien en place et force est d’avouer qu’ils y sont parfaitement maintenus. Nous les avons testés en marchant de nombreux kilomètres et en gambadant dans le métro parisien : ils ne sont jamais tombés. N’affichant aucune résistance officielle à l’eau ou à la sueur, nous nous sommes abstenus de courir avec. Un bon prétexte pour ne pas faire du sport…

Une connexion Bluetooth capricieuse

En Bluetooth 5.0, leur appairage avec un smartphone se fait classiquement. Problème : à notre premier essai, l’écouteur gauche était aux abonnés absents, seul le doit diffusait de la musique. Nous avons dû remettre les Tune 220TWS dans leur boîte de rangement et les avons replacés dans nos oreilles plusieurs fois pour que la stéréo soit de la partie.

Les Tune220TWS cultivent leur look AirPod.
Les Tune220TWS cultivent leur look AirPod. - JBL

Re problème : nous avons constaté à de nombreuses reprises que les Tune 220TWS ne se connectaient pas automatiquement à notre smartphone lorsque nous voulions les utiliser, mais qu’il était nécessaire de passer par les réglages Bluetooth de notre terminal mobile pour les activer. La tuile. Interrogé sur ce point, JBL nous a informés ne pas avoir eu vent de cette difficulté… Pourtant, un test de nos confrères du site Numerama publié le 2 février révèle des contrariétés du même ordre : « on a plusieurs fois dû composer avec une connexion très capricieuse, obligeant à repasser par les paramètres Bluetooth pour la rendre opérante ».

Les basses promises font pâle figure

Restait à évaluer la qualité d’écoute et le son « Pure Bass » promis par JBL. Avouons-le : nous n’avons pas été convaincus. S’il est difficile pour des écouteurs bouton de rivaliser sur le terrain des basses fréquences avec des écouteurs intra-auriculaires (qui s’enfoncent dans l’oreille), les Tune 220TWS peinent à se distinguer. Diffusant un son pour le moins aigu, avec même quelques sifflantes constatées lors de l’écoute du dernier album d’Alain Souchon, ils ne tiennent pas leur promesse. Le morceau Kerberos du groupe Meute qui nous sert souvent de repère pour évaluer la capacité d’une paire d’écouteurs ou d’un casque audio à diffuser de bonnes basses n’a pas trouvé, ici, l’écho attendu.

Les Tune220TWS sont disponibles en plusieurs coloris.
Les Tune220TWS sont disponibles en plusieurs coloris. - JBL

Nous avons voulu vérifier si l’application JBL Headphones prenait les Tune 220TWS en charge, histoire de voir si des réglages ou un égaliseur allait permettre d’agir sur quelques curseurs afin de réduire la proportion des aigus et accroître celle des basses. Las ! Nos écouteurs ne sont pas considérés : impossible de les trouver dans la liste des produits supportés, même après une mise à jour de l’application. Du coup, nous nous sommes rabattus sur l’écoute de nos podcasts préférés où, cette fois, les voix des intervenants étaient correctement restituées, claires et précises. Maigre consolation.

Vendus au même prix, les écouteurs 100 % sans fil ATH-CK3TW d’Audio Technica récemment testés sont certes intra-auriculaires (tout le monde n’aime pas forcément), mais distancent largement par leur fiabilité et leur qualité de son les Tune 220TWS. Et leur autonomie est de 6 heures par charge, contre 3 heures pour les écouteurs JBL.