VIDEO. Motorola One Macro: Nous avons testé sa spécialité, la photo prise de près

SMARTPHONE Motorola cible les amateurs de photos avec son One Macro, un smartphone à 229 euros d’entrée de gamme dédié à la photo de détails

Christophe Séfrin

— 

Le Motorola One Macro est dédié à... la photo macro! Lancer le diaporama
Le Motorola One Macro est dédié à... la photo macro! — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
  • Après son One Zoom et son One Action, Motorola déclenche son One Macro, un smartphone vendu 229 euros, que son constructeur annonce comme idéal pour réaliser de photos à courte distance de son sujet.
  • Globalement satisfaisant pour l’ensemble de ses prises de vues, le One Macro peine cependant à vraiment se distinguer sur ce qui voudrait être son terrain de prédilection.
  • S’il offre un rapport performances/prix malgré tout cohérents, la macro photo n’est pas à la hauteur de nos espérances.

Motorola fait le grand écart. Après son One Zoom et son One Action, le constructeur (marque du groupe Lenovo) lance son smartphone One Macro. En attendant un éventuel One Portrait ou un One Panorama (!), ce terminal mobile à écran de 6,2 pouces revendique ses facultés pour la photo en mode macro. Soit la prise de vue à très petite distance d’un sujet. Fleurs, insectes, détails… jusqu’où peut-on se rapprocher de son sujet pour photographier l’infiniment petit ?

De plutôt belle construction, mais d’un design assez convenu, le One Macro n’a esthétiquement pas à rougir de son petit prix : 229 euros (64 Go). Son large écran n’offre qu’une définition HD + de 1520 x 720 pixels, ce qui est un peu léger pour un smartphone qui indique vouloir faire dans le détail. Sa résolution de 270 pixels par pouce est d’ailleurs en deçà des standards actuels.

Le One Macro est équipé de trois modules photo arrières.
Le One Macro est équipé de trois modules photo arrières. - MOTOROLA

Une « encoche » au sommet abrite le capteur frontal de 8 mégapixels et l’affichage arbore de fines bandes noires sur les côtés. Effectivement, on arrive vite aux limites d’une dalle qui a du mal à conjuguer grande taille et faible définition. Les images manquent indiscutablement de finesse. Rien qui gâte un visionnage, mais la sensation est un peu la même que celle jadis éprouvée lorsque notre rétine passait d’un téléviseur Full HD à un téléviseur HD…

Un bon rapport performances/prix

Articulées autour de trois modules photo arrières et d’une caméra frontale* les prises de vues de notre smartphone sont dans l’ensemble correctes. A 229 euros, il ne faut pas trop en réclamer au One Macro qui offre ici un rapport performances/prix cohérent. La photo macro est rendue possible par la présence d’un capteur de 2 mégapixels dédié. Avec lui, il va être possible de se rapprocher de son sujet à environ 2,5 cm (contre 5 à 8 centimètres traditionnellement). A l’essai, cela ne coule pourtant pas forcément de source.

Il peine à se distinguer sur son terrain de prédilection

Absence de stabilisation, mise au point manquant de réactivité… le One Macro est souvent à la peine au moment de la prise de vue macro. Il faut le tenir à deux mains, l’avancer et le reculer devant son sujet et effectuer plusieurs tentatives pour obtenir une image qui soit ET bien cadrée, ET nette… Malgré nos nombreux essais, le smartphone n’est cependant pas parvenu à véritablement se distinguer avec son mode Macro qu’il revendique comme signature. Les photos peuvent manquer de détails, leurs couleurs être non conformes à la réalité et, finalement, se situer en deçà de nos espérances.

Quelques exemples de photos macro réalisées avec le Motorola One Macro...
Quelques exemples de photos macro réalisées avec le Motorola One Macro... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Des détails qui manquent souvent de finesse...
Des détails qui manquent souvent de finesse... - CHRISTOPHE SEFRN/20 MINUTES
Les couleurs ne sont pas toujours conformes à la réalité...
Les couleurs ne sont pas toujours conformes à la réalité... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
On aurait aimé pouvoir êtres bluffés...
On aurait aimé pouvoir êtres bluffés... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Les photos de fleurs restent de facture classique.
Les photos de fleurs restent de facture classique. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Où sont les mille et un détails que l'on espérait?
Où sont les mille et un détails que l'on espérait? - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Là où une photo macro doit révéler mille détails quasi-invisibles à l’œil nu, le Motorola One Macro se contente de livrer des photos « prises de près ». Au même prix, le Xiaomi Redmi Note 8 Pro (lui aussi équipé d’un capteur macro de 2 mégapixels) sait davantage se distinguer. Dans l’univers des smartphones, la référence reste cependant le mode super macro du Huawei P30 Pro (désormais sous la barre des 500 euros), qui bluffe par sa richesse visuelle.

*13 mégapixels (équivalent 25 mm ; f/2) ; 2 mégapixels (f/2.2) ; 2 mégapixels (capteur de profondeur ; f/2.2) ; 8 mégapixels à l’avant.