VIDEO. Motorola One Zoom: Et si c'était le grand smartphone photo à offrir à Noël?

PHOTOPHONE Motorola lance un smartphone de moyenne gamme, le One Zoom, qui propose des fonctionnalités photo assez musclées

Christophe Séfrin

— 

Le Motorola One Zoom est équipé de quatre modules photo à l'arrière.
Le Motorola One Zoom est équipé de quatre modules photo à l'arrière. — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
  • Avec ses quatre modules photo arrières, le nouveau Motorola One Zoom veut en proposer beaucoup pour un prix modéré.
  • Vendu 449 euros, ce smartphone à écran de 6,4 pouces tient globalement ses promesses sur le terrain de la prise de vues avec notamment un zoom 3x efficace et des photos en ultra grand-angle réussies.
  • Pour être totalement satisfaisant, il aurait pu mieux faire sur ses possibilités audio ou sa protection contre les éléments.

La guerre des photophones bat son plein durant les fêtes. En cette fin 2019, les smartphones aux fonctionnalités photo développées sont plus que jamais prisés par les Français. Avec son nouveau One Zoom que 20 minutes a testé, Motorola veut surfer sur la vague avec un terminal équipé de quatre modules photo arrières.

Un capteur principal de 48 mégapixels

Cela aura donc été la tendance 2019 sur les smartphones. Avec des appareils lestés de trois, voire quatre modules photo arrières, comme l’Oppo Reno 2 Z ou le Xiaomi Redmi Note 8T, les constructeurs jouent la surenchère en appliquant la politique du « mieux disant ». Motorola (marque du groupe Lenovo) tente sa chance avec son One Zoom. Lancé à 449 euros, ce smartphone à écran OLED Full HD + (2340 x 1080 pixels) de 6,4’’/16,25 cm veut lui aussi jouer les Monsieur Plus avec quatre modules photo arrières*.

Le module principal du Motorola One Zoom utilise un capteur de 48 mégapixels.
Le module principal du Motorola One Zoom utilise un capteur de 48 mégapixels. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Le quatuor s’articule autour d’un capteur photo principal de 48 mégapixels qui utilise la technologie dite du pixel binning : quatre pixels sont réunis en un seul. Cela permet ainsi de capturer plus de lumière et de livrer des photos supposées parfaites en 12 mégapixels (soit 48/4 = 12).

Des performances photo globalement satisfaisantes

A l’essai, le One Zoom tient ses promesses sur ce point. Pour peu que les conditions de lumière soient réunies, le dernier Motorola s’en sort bien et livre un niveau de détails tout à fait satisfaisant.

Bienvenue, la fonction ultra grand-angle désormais monnaie courante sur les smartphones offre mille possibilités d’élargir son champ de vision. Il n’y a pas mieux pour photographier un monument sans beaucoup de recul, par exemple. Ici, les bords de l’image ne souffrent pas trop de déformations, comme c’est souvent le cas dans de telles circonstances.

De l'utra grand-angle...
De l'utra grand-angle... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
... au zoom 3x.
... au zoom 3x. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Lui faisant écho, le zoom optique 3x (10x hybride) remplit lui aussi sa mission. Encore assez rare sur un smartphone (on l’a notamment croisé sur le OnePlus 7 Pro), ce type de téléobjectif va évidemment plus loin que les classiques zooms optiques 2x de l’ensemble des terminaux mobiles. Celui du One Zoom s’acquitte très correctement de sa tâche en prenant des vues parfaitement définies et aux détails soignés.

Le mode Vision de nuit du Motorola One Zoom passe le ciel à la Javel.
Le mode Vision de nuit du Motorola One Zoom passe le ciel à la Javel. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES
Et le zoom devient soudainement beaucoup moins pertinent...
Et le zoom devient soudainement beaucoup moins pertinent... - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Doté d’un mode Vision de Nuit, le Motorola One Zoom n’arrive hélas pas à la cheville de ses principaux concurrents en la matière. Installant une luminosité artificielle, javélisant le ciel, lissant à outrance les artefacts et manquant de fidélité aux couleurs, le smartphone peine à vraiment convaincre sur ce terrain. A tarif inférieur (379 euros), le Pixel 3a de Google réduit les prétentions nocturnes de son rival.

De nombreuses possibilités de selfies

Ne rechignant pas devant l’avalanche de pixels, Motorola insère au sommet de l’écran de son smartphone un module photo frontal de 25 mégapixels. Les amateurs de selfies seront servis avec des photos joliment piquées dont on peut doser le flou d’arrière-plan (effet Bokeh) sur six paliers.

Le module photo avant du Motorola One Zoom et ses 25 mégapixels.
Le module photo avant du Motorola One Zoom et ses 25 mégapixels. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Il est également possible de leur ajouter un effet studio (avec plus de chaleur et davantage de contrastes), un effet soleil artificiel… C’est bien. C’est beau. Mais pas parfait pour autant : la mise au point sur le visage n’est pas toujours optimale et le détourage des cheveux en mode Portrait/selfie manque encore de précision.

Des selfies dont on dosera le flou à l'arrière du sujet sur six paliers.
Des selfies dont on dosera le flou à l'arrière du sujet sur six paliers. - CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Signalons la possibilité d’apposer jusqu’à 15 filtres sur les photos prises. Celui nommé Eiffel séduira les amateurs de photos en noir et blanc avec de forts contrastes. Polyvalent en termes de prises de vues, les performances photos du One Zoom reste donc très honnêtes.

Qui peut le plus…

Si elle est positive, l’impression dégagée par ce smartphone à la mémoire de 128 Go extensible peut être contrariée par des « détails » qui finalement n’en sont pas. Exemples : la présence d’un seul haut-parleur (étrangement situé en haut de l’écran), un lecteur d’empreinte sous l’écran parfois capricieux, l’absence de protection contre l’eau. A contrario, on a envie de dire « bravo » face au design parfaitement réussi du One Zoom. Sa coque arrière-façon aluminium brossé et l’intégration des quatre modules photo est une franche réussite esthétique. De son côté, sa batterie de 4000 mAh lui permet de tenir près de deux jours. De quoi photographier le réveillon du 24 ET la journée du 25 décembre.

* Module principal de 48 mégapixels (équivalent 26 mm, f/1.7) ; ultragrand-angle de 16 mégapixels (équivalent 13 mm, f/2.2) ; téléobjectif 3x de 8 mégapixels (f/2.4) ; capteur de profondeur de 5 mégapixels.