Ce qu’il faut savoir sur le Wifi 6E, le futur standard sans fil

COMMUNICATION Le Wifi 6E promet un débit bien supérieur au Wifi 6

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

Un hot spot wifi (illustration).
Un hot spot wifi (illustration). — NEWSCOM/SIPA

En marge du plus grand salon dédié aux nouvelles technologies, la Wifi Alliance a dévoilé un nouveau standard de connectivité : le Wifi 6E. Une nouvelle terminologie qui fait référence à une nouvelle norme dérivée du Wifi 6. Ce nouveau standard promet de jolies évolutions ; connexions plus stables, plus rapides et avec une latence réduite. Seul inconvénient à cette nouvelle norme : sa portée est légèrement réduite.

La nouveauté de cette nouvelle norme est qu’elle exploite davantage de bandes passantes. Si le Wifi 6, officialisé en septembre dernier, fonctionne déjà avec les bandes 2,4 GHz et 5 GHz, le nouveau Wifi 6E est capable d’exploiter la bande des 6 GHz. C’est grâce à cette compatibilité que le débit du nouveau standard wifi offrira des débits accrus, ainsi qu’une latence réduite. Le Wifi 6 promettait déjà des débits 20 à 40 % plus rapides que le Wifi 5.

Par contre, le principal défaut du Wifi 6E se fera ressentir dans les habitations plutôt grandes puisque sa portée est réduite en comparaison avec le Wifi 6.

Un meilleur wifi à l’ère du tout connecté

Cependant, grâce aux caractéristiques de la bande 6 GHz, à savoir qu’elle dispose de 14 canaux de 80 MHz de largeur et de 7 canaux de 160 MHz supplémentaires, celle-ci offrira de meilleures performances pour les services qui exigent des débits importants, notamment le streaming en 4K, le cloud gaming ou la réalité virtuelle.

Si la Wifi Alliance a déjà adopté cette nouvelle appellation, cela ne signifie pas pour autant que le Wifi 6E sera prochainement opérationnel. En effet, actuellement et dans de nombreux pays, la bande passante de 6 GHZ est encore exploitée pour d’autres utilisations, notamment pour les télécommunications.

L’organisation qui promeut le Wifi et les technologies liées à celui-ci s’est déjà entretenue avec les autorités compétentes américaines et européennes afin de libérer progressivement la bande passante de 6 GHz dans les prochains mois.

L’officialisation du Wifi 6E devrait aider au déploiement du Wifi 6, ainsi qu’à la certification des appareils compatibles avec ce standard. Une bonne chose pour les foyers qui deviennent de plus en plus connectés. Il faudra cependant attendre que les constructeurs adaptent leurs appareils à cette nouvelle norme afin qu’ils soient certifiés Wifi 6E.