La Chine va lancer son propre système de GPS dans le courant de l’année 2020

GPS Les derniers satellites nécessaires au système seront lancés en juin prochain

Jennifer Mertens pour 20 Minutes

— 

La Chine va lancer son alternative au GPS en 2020
La Chine va lancer son alternative au GPS en 2020 — Geeko

La Chine persiste à vouloir réduire l’influence extérieure sur son territoire et sa dépendance aux technologies étrangères. Après avoir muselé Internet, développé des technologies pour surveiller sa population, la Chine s’apprête à lancer son propre système de GPS.

Cette alternative au système de localisation américain est entrée dans sa dernière phase de développement. Le porte-parole du projet, Ran Chengqi, a indiqué que le cœur du système de positionnement était désormais finalisé grâce au lancement de nouveaux satellites. Le projet pourrait donc être opérationnel cette année, après près de 20 ans de développement.

Le système de positionnement Beidou dispose déjà d’un joli potentiel d’utilisateurs puisque 70 % des smartphones chinois sont déjà prêts à utiliser le futur service, selon Nikkei Asian Review.

Les derniers satellites seront lancés au mois de juin. Le réseau Beidou atteindra les 35 satellites GPS, dépassant ainsi le nombre d’appareils utilisés par le GPS américain. Selon la Chine, son système sera plus précis et plus performant. Selon Ran Chengqi, la précision du GPS Beidou sera de quelques centimètres.

Une Chine autonome

Ce projet de GPS représente une nouvelle étape dans l’ambition de la Chine de couper toute dépendance aux technologies étrangères et tout particulièrement de celles des États-Unis. En mettant au point son propre service GPS, la Chine s’assure de ne pas se voir couper l’accès à ce type de technologie.

Le développement de ce système de positionnement s’inscrit également dans la volonté de la Chine de mettre au point des technologies spatiales de grande envergure. D’ici 2025, le pays espère être autonome en matière de technologies vitales et devenir une puissance spatiale aux côtés des États-Unis à l’horizon 2030.

C’est dans ce cadre que le pays investit dans un système de télécommunication autonome. Une ambition que l’on retrouve déjà avec la 5G. Le pays dispose à l’heure actuelle du plus grand réseau 5G au monde. Couplé à ce réseau, le GPS Beidou sera notamment utilisé dans l’utilisation des véhicules autonomes.

La Chine espère développer son système de positionnement à l’échelle mondiale.