Un compte anti-trottinettes électriques suspendu par Twitter pour harcèlement

MODERATION Le compte « Nique les trottinettes » y allait un peu trop fort contre les utilisateurs de ces engins, a estimé le réseau social

20 Minutes avec agence

— 

Une trottinette électrique. (illustration)
Une trottinette électrique. (illustration) — D.P. / 20 minutes

Les trottinettes électriques agacent bon nombre d’internautes, mais cela ne justifie pas l’incitation à la haine sur les réseaux sociaux. Le compte Twitter « Nique les trottinettes » (@FDPTrottinettes) a ainsi été suspendu plusieurs jours pour ses propos haineux à l’encontre des utilisateurs de ces engins, rapporte BFMTV.

Incitation au harcèlement

Le réseau social a jugé que certains contenus diffusés sur ce compte enfreignaient les règles « relatives aux comportements inappropriés » et au « harcèlement ». Deux publications en particulier, intitulées « TOMBE » et « On leur souhaite beaucoup de chutes », ont attiré l’attention des modérateurs.

Ces derniers ont rappelé qu’il était « interdit de se livrer au harcèlement ciblé d’une personne, ou d’inciter d’autres personnes à le faire. Cela comprend le fait de souhaiter ou d’espérer qu’une personne subisse un préjudice physique ».

La difficile question de la modération

Tout comme ses concurrents, le réseau social tente de trouver le juste équilibre pour assurer la modération des contenus, sans censurer la liberté d’expression de ses utilisateurs.

Depuis fin septembre, le réseau social teste la possibilité de cacher les réponses aux tweets. Une nouvelle fonctionnalité jugée peu convaincante, tout comme le système de modération automatisée mis en place en 2017 pour alléger le travail des modérateurs.