VIDEO. La Sonos Move pèse de tout son poids pour devenir l’enceinte ultime

SON «20 Minutes» a testé la Sonos Move, une enceinte qui fait son poids et qui, pour 399 euros, s'ouvre au Bluetooth et offre bien plus encore

Christophe Séfrin

— 

A l'intérieur, la Move profite du Wifi pour diffuser un son non compressé.
A l'intérieur, la Move profite du Wifi pour diffuser un son non compressé. — SONOS
  • La Move est la première enceinte de la marque Sonos à être compatible Bluetooth. La firme de Santa Barbara complète ainsi son offre d’enceintes qui, jusqu’alors en Wifi, restaient cloîtrées à l’intérieur de la maison.
  • Vendue 399 euros, la Move est chère mais bien conçue. Résistante aux projections d’eau et à la poussière, elle offre en Bluetooth une autonomie d’un peu plus de dix heures, ainsi qu'un son puissant et bien équilibré.
  • A la maison, elle peut généreusement sonoriser une pièce, même de grande taille.

La boucle est bouclée. Sonos ajoute une nouvelle enceinte à sa gamme. Lancée à 399 euros, la Move se distingue de ses aînées (les Sonos One, Play:5, Beam et Playbar) par sa compatibilité Bluetooth. Jusqu’alors, la firme de Santa Barbara avait refusé d’adopter la diffusion en Bluetooth, lui préférant le Wifi, certes plus qualitatif (le signal transmis n’est pas compressé), mais incompatible avec une utilisation nomade. Changement de paradigme, donc…

Plus de 10 heures d’autonomie

La Sonos Move ne surprend pas par son design. On retrouve les codes de la marque avec une enceinte arrondie recouverte d’une grille métallique. Au sommet, les classiques touches de contrôle sensitives de Sonos, ainsi que six micros, la Move étant compatible avec les assistants Google et Alexa d’Amazon.

L'enceinte Sonos Move, vendue 399 euros.
L'enceinte Sonos Move, vendue 399 euros. - SONOS

Sans fil, elle fonctionne sur batterie. L’idée de son chargeur à induction circulaire sur lequel se pose simplement l’enceinte est une belle réussite. Il suffit de poser l’appareil dessus pour qu’il fasse le plein d’énergie.

Au centre, un bouton pour passer du Wifi au Bluetooth.
Au centre, un bouton pour passer du Wifi au Bluetooth. - SONOS

Deux heures sont nécessaires pour une pleine charge, offrant une autonomie sur batterie de 10 heures selon Sonos, mais nous avons constaté qu’elle était légèrement supérieure. Petite parenthèse : le constructeur promet de lancer un kit batterie de remplacement afin de redonner un coup de neuf à sa Move au bout de 900 cycles de chargement (trois ans d’usage, environ). Où l’on ne parle plus d’obsolescence programmée

Une enceinte massive

A bout de bras, la Move pèse son poids : 3 kg. Difficile d’envisager la transporter dans un sac à dos, comme une classique enceinte Bluetooth. D’autant qu’elle est volumineuse : 24,1 x 16 x 12,6 cm. Nous avons donc clairement affaire à une enceinte que l’on ne transportera pas forcément au quotidien, mais plutôt conçue pour nous accompagner sur la terrasse, en week-end, à la maison, voire pour une séance de sport. Il lui manque une housse de transport à son image : sérieuse et robuste. Seulement fournie avec un sac en tissus pour son rangement, la Move a besoin d’un écrin pour voyager.

Balcon, terrasse... l'enceinte Move fonctionne en Bluetooth.
Balcon, terrasse... l'enceinte Move fonctionne en Bluetooth. - SONOS

La configurer impose de passer par l’application Sonos. Pas fou, le constructeur nous place ainsi sous le nez son écosystème dans lequel on peut associer ses enceintes pour une installation multiroom.

Chaleur et puissance

Dès lors, la Move peut-être utilisée en Wifi. Il suffit de lui associer un ou plusieurs services de musique en streaming, des stations de radio… et d’appuyer sur Play. Attelés à deux amplificateurs de Class D, les deux haut-parleurs (un tweeter et un transducteur pour les médiums et les basses) offrent une écoute chaleureuse. On retrouve avec la petite dernière la texture sonore que l’on aime bien, avec une très bonne dynamique, des basses musclées mais qui n’étouffent jamais les médiums et les aigus.

Sur batterie, la Move propose une autonomie d'un peu plus de 10 heures.
Sur batterie, la Move propose une autonomie d'un peu plus de 10 heures. - SONOS

La puissance est là aussi. Même dans une grande salle à manger, la Move fait le job. Bon point : contrairement aux précédentes enceintes de la marque, l’appareil s’autocalibre seul désormais : quel que soit l’endroit où il est placé, la fonction Auto True Play optimise en permanence la restitution sonore en fonction des murs, meubles… qui entourent l’enceinte.

Nomadisme et robustesse

Pour utiliser la Move en Bluetooth, un petit bouton à l’arrière permet de faire le switch. Paradoxe : l’application Sonos devient dès lors inopérante et l’on passe par une écoute classique, directement depuis une application musicale (Spotify, Deezer, Apple Music, TuneIn…). Dommage, car les préférences et autres playlists mémorisées à travers l’application Sonos ne sont plus accessibles.

Une discrète poignée permet de transporter la Move qui pèse quand même 3 kg.
Une discrète poignée permet de transporter la Move qui pèse quand même 3 kg. - SONOS

L’enceinte se déplace facilement à l’aide d’une poignée creusée dans sa coque arrière, ce qui est très pratique. A la norme IP56, elle résiste aux projections d’eau, à la poussière et aux chocs.

A la norme IP56, la Move résiste aux projections d'eau.
A la norme IP56, la Move résiste aux projections d'eau. - SONOS

Reste qu’en balade, elle ne manque pas de punch et sa qualité sonore demeure excellente. A fort volume, on subit sans doute davantage de distorsion qu’en Wifi, mais l’équilibre tonal est bien respecté. On peut vraiment l’utiliser pour ambiancer une fête ou un rendez-vous entre amis.

Oui, mais 399 euros… quand même !

Reste le prix: 399 euros, c’est un sacré budget! Certes, mais la Sonos Move n’a guère d’équivalent sur le marché : Wifi et aussi Bluetooth, l’enceinte SRS-XB501G de Sony (199 euros) est plutôt dédiée à la fête avec ses spots intégrés. La Libratone Zipp 2 (249 euros) est une vraie nomade. Il n’y a guère qu'à la famille d’enceintes JBL Link (à partir de 169 euros) que l’on pourrait confronter au système Sonos... Pour 399 euros, on peut aussi s’équiper d’une paire de Sonos One SL délestée des grandes oreilles des assistants personnels (contrairement à l’enceinte Sonos One), mais elle n'est pas Bluetooth et sera cantonnée à un usage à l’intérieur.