Huawei et Google travaillaient sur une enceinte connectée avant les sanctions de Donald Trump

GUERRE COMMERCIALE Le géant chinois, soupçonné d’espionnage par la Maison-Blanche, devait présenter son produit en septembre à Berlin

20 Minutes avec agence

— 

Huawei prévoyait de lancer une enceinte connectée avec Google.
Huawei prévoyait de lancer une enceinte connectée avec Google. — Ng Han Guan/AP/SIPA

Huawei prévoyait de présenter en septembre prochain une enceinte connectée développée en collaboration avec Google. Oui mais voilà, Donald Trump a entre-temps placé le géant chinois sur la liste rouge des sociétés suspectes et ainsi contrecarré ses plans, rapporte le site spécialisé The Information.

L’enceinte en question devait fonctionner avec Google Assistant

Peu de détails ont filtré sur les caractéristiques du produit sur lequel les ingénieurs planchaient depuis un an lorsque les sanctions des Etats-Unis sont tombées. On sait simplement qu’elle devait fonctionner avec Google Assistant.

En interdisant aux entreprises américaines toute collaboration commerciale avec Huawei, le président américain a mis de fait un coup d’arrêt au projet. Les échanges avec Google ont été gelés, tout comme les rapports avec les éventuelles chaînes de commercialisation de l’appareil aux Etats-Unis.

La présentation de l’enceinte était initialement prévue lors du salon IFA organisé à Berlin, du 6 au 11 septembre 2019. The Information précise qu’aucune annulation officielle n’a été annoncée. Ce projet d’enceinte pourrait donc refaire surface si l’environnement redevenait plus favorable.