Instagram: De plus en plus d'ados utilisent un compte pro, mais c'est au détriment de leur vie privée

RESEAU SOCIAL Pour obtenir des statistiques sur leurs abonnés et les performances de leur compte, les utilisateurs doivent s'enregistrer en tant que professionnels et rendre visibles leurs coordonnées

20 Minutes avec agence

— 

Image d'illustration du logo Instagram.
Image d'illustration du logo Instagram. — Yichuan Cao/Sipa USA/SIPA

Chez les ados, les comptes Instagram « professionnels » ont la cote. Ils permettent en effet d’obtenir des données plus précises sur les visites des abonnés ou sur la popularité des contenus partagés. Mais cette configuration rend également publiques des informations personnelles, explique Bloomberg.

Pourtant, les jeunes utilisateurs du réseau social sont de plus en plus nombreux à franchir le pas.

Numéro de téléphone et adresse mail

Contrairement aux comptes Instagram personnels, les comptes « business » offrent des statistiques très utiles aux utilisateurs qui se sentent l’âme d’un influenceur. Un outil fournit des graphiques indiquant notamment le genre des abonnés ou encore la fréquence, le jour et les horaires des consultations. Mais aussi les posts les plus populaires et d’autres indicateurs de performance du compte.

Pour accéder à ces fonctionnalités, il faut s’enregistrer sur le réseau social comme un utilisateur professionnel. Ce qui implique d’indiquer son numéro de téléphone ou son adresse mail, qui seront ensuite visibles par tous. Le spécialiste du traitement des données David Stier a analysé un échantillon de 200.000 profils. Il a finalement jugé la situation suffisamment préoccupante pour alerter Facebook, la maison mère d’Instagram.

L’âge minimum fixé à 13 ans normalement

L’expert s’inquiète en particulier du jeune âge des internautes dont les coordonnées sont ainsi accessibles par un milliard de personnes. Le règlement du réseau social fixe à 13 ans l’âge minimum pour ouvrir un compte mais beaucoup d’enfants plus jeunes contournent cette règle. Après le signalement effectué par David Stier, les informations personnelles de ces comptes professionnels sont désormais moins visibles.

Instagram tient cependant à ce qu’elles restent disponibles. « Nous autorisons cela car nous souhaitons que les utilisateurs d’Instagram qui veulent démarrer une activité professionnelle puissent le faire, explique la société. Lors du paramétrage du compte, nous prévenons les gens que leurs coordonnées seront accessibles et nous donnons la possibilité de modifier ou de cacher ces informations. »