Tinder: Les paiements ne passent plus par le Google Play Store

APPLICATION MOBILE Pour les applications qui y ont recours le service de paiement de Google Play coûte une commission pouvant aller jusqu’à 30 % des sommes réglées par les utilisateurs

20 Minutes avec agence

— 

L'application de rencontre Tinder (illustration).
L'application de rencontre Tinder (illustration). — ISOPIX/SIPA

Non aux commissions. Tinder a récemment lancé son propre système de paiement en ligne qui lui permet de ne plus utiliser le Play Store de Google. L’application de rencontres économise ainsi la commission prélevée par le géant américain, qui peut aller jusqu’à 30 % des sommes concernées, indique Bloomberg.

D’autres applications ont précédé

L’application du groupe Match n’a cependant pas coupé les liens avec le dispositif de paiement via l’App Store, qui empoche pourtant également un pourcentage des montants réglés. Netflix et Spotify avaient quant à eux déjà choisi de se passer des services financiers de Google et Apple.

L’an dernier, Epic Games, l’éditeur de Fortnite, avait par ailleurs décidé de ne pas distribuer le jeu culte sur Google Play Store. La mesure prise par les dirigeants de Tinder n’est donc que la dernière d’une liste d’applications populaires prenant leurs distances avec le groupe américain.

Des profits en moins pour Google

Les nouvelles modalités de paiement sur Tinder impliquent que les utilisateurs entrent directement dans l’application leur numéro de carte bancaire. Le système mémorise ces données et ne propose plus de retour au règlement par Google Play Store. « Cela fait une différence énorme, analyse le spécialiste Ben Schachter. (…) C’est un secteur qui génère des marges de profit immenses pour Google et qui rapporte des milliards de dollars ». L’expert anticipe des changements similaires au sein d’autres grandes sociétés dans le futur.

Le groupe Match se félicite de son initiative. « Nous testons en permanence des mises à jour et des fonctionnalités pour offrir à nos utilisateurs plus de contrôle, de choix et de confort. Nous essaierons toujours de proposer des options qui améliorent leur expérience, comme ajouter une possibilité de paiement », a expliqué dans un e-mail un porte-parole de l’entreprise.