Fausse vidéo de Mark Zuckerberg: Sur Instagram, des artistes tournent en dérision le patron de Facebook

FAKE OFF Deux artistes ont attribué au patron de Facebook et d'Instagram des propos inventés sur le contrôle des données personnelles. Ils ont détourné une vidéo de 2017

Mathilde Cousin

— 

Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, Instagram et Whatsapp, le 24 mai 2018 à Paris.
Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, Instagram et Whatsapp, le 24 mai 2018 à Paris. — VIVA TECH-JOLY/VIVA TECHNOLOGY/SIPA
  • Deux artistes ont travaillé avec des entreprises spécialisées dans l’intelligence artificielle pour créer une fausse vidéo de Mark Zuckerberg.
  • Ils ont attribué au patron de Facebook des propos que celui-ci n’a jamais tenus.
  • La vidéo fait partie d’une série de vidéos détournant l’image de personnalités.

« Imaginez un instant : un homme, avec le contrôle total de données volées de milliards de personnes, de tous leurs secrets, leur vie, leur avenir. Je dois tout à Spectre. Spectre m’a montré que celui qui contrôle les données contrôle le futur. » Ces mots ne sont pas tirés d’un épisode de Black Mirror, mais ont été attribués à Mark Zuckerberg dans une courte vidéo publiée samedi sur Instagram. « Mark Zuckerberg révèle la vérité sur Facebook et sur celui à qui appartient réellement le futur », explique la légende du post.

FAKE OFF

Le patron de Facebook, Whatsapp et Instagram n’a pourtant jamais prononcé ces mots : ils ont été inventés par Bill Posters et Danny Howe, deux artistes. Les deux hommes ont modifié une vidéo authentique de 2017, pour créer une vidéo deepfake, dans laquelle l’image d’une personnalité est détournée pour lui faire tenir des propos imaginaires. Les artistes ont fait appel à des start-ups spécialisées dans l’intelligence artificielle pour créer la vidéo.

Une installation artistique

Quelques indices montrent qu’il s’agit d’une vidéo manipulée : la voix est différente de celle de Mark Zuckerberg, le post instagram comporte le hashtag #deepfake. Le mouvement des lèvres ne correspond pas aux mots prononcés.

La vidéo fait partie d’une installation artistique appellée « Spectre », qui a été créée pour un festival qui s’est tenu en Angleterre la semaine dernière. Pour ce festival, les artistes ont également créé des fausses vidéos de Kim Kardashian, Donald Trump, Morgan Freeman et Marina Abramovic.

CBS demande à Facebook de retirer la vidéo

La chaîne américaine CBS a demandé à Facebook de retirer la fausse vidéo de Mark Zuckerberg, en raison d’un usage « faux et non autorisé » de son logo. La vidéo comporte un bandeau de la chaîne. Interrogé par Motherboard, un porte-parole d’Instagram a précisé que « nous traiterons ce contenu de la même façon que nous traitons toute la désinformation sur Instagram. Si des partenaires de Facebook la marquent comme fausse, elle n'apparaitra plus des recommandations d’Instagram.* »

Fin mai, Nancy Pelosi, la cheffe du camp démocrate aux Etats-Unis, s'était emportée contre Facebook, qui avait maintenu en ligne une vidéo manipulée, où l’élue apparaissait comme ivre. Une intervention filmée de Nancy Pelosi avait été ralentie pour donner l’impression que l’élue avait des difficultés d’élocution.

* 20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les fausses informations.