Skype: Vous pouvez désormais flouter l’arrière-plan pendant vos conversations

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE L'intelligence artificielle qui rend possible l'activation de la fonction « Background blur » sait reconnaître les contours du corps humain et les isoler du reste de l'image

20 Minutes avec agence

— 

Sur Skype, il est désormais possible d'activer une fonctionnalité qui floute l'arrière-plan. (Illustration)
Sur Skype, il est désormais possible d'activer une fonctionnalité qui floute l'arrière-plan. (Illustration) — CHRISTOPHE SEFRIN/20 MINUTES

Depuis ce jeudi, les utilisateurs de Skype peuvent activer une fonctionnalité qui floute l’arrière-plan des images de la conversation vidéo. Ce dispositif a pour but de préserver l’intimité mais aussi d’éviter des situations embarrassantes aux internautes qui peuvent désormais dissimuler ce qui les entoure à leur interlocuteur.

L’option « Background blur » est accessible via le menu des paramètres de la plateforme qui appartient à Microsoft, indique 01net.

Par défaut ou en cours de conversation

Le géant de l’informatique propose d’ailleurs cette fonction sur l’application professionnelle Teams depuis septembre 2018. Le floutage est aujourd’hui disponible sur Skype à la fois sur les ordinateurs de bureau et les portables. Il suffit pour cela d’utiliser la dernière version du programme d’appels vidéo.

Les utilisateurs ont la possibilité de mettre en place le « Background blur » par défaut sur l’ensemble de leurs communications ou alors de déclencher la fonctionnalité en cours de conversation en cas de besoin.

Quelques limites au système

Microsoft a cependant indiqué ne pas pouvoir promettre une dissimulation de l’arrière-plan efficace dans toutes les situations. Le site spécialisé dans l’actualité high-tech a par exemple constaté que si deux personnes étaient filmées par Skype, elles devaient se trouver sur le même plan sous peine que l’une d’entre elles soit floutée en même temps que l’arrière-plan.

C’est là une des limites du système, qui repose sur l’utilisation d’une intelligence artificielle. L'algorithme a appris à repérer les parties du corps humain telles que les cheveux, les bras ou encore les mains puis à délimiter leurs contours. Le reste de l'image est ensuite isolé.