VIDEO. Julien Dray propose que les géants du web donnent 50.000 euros à tous les Français à leur majorité

VERSEMENT Le conseiller régional PS d’Ile-de-France Julien Dray propose que les GAFA donnent «50.000 euros» à tous les Français à leur majorité...

A.-L.B.

— 

Le conseiller régional PS d'Ile-de-France Julien Dray, le 23 janvier 2017 à Paris
Le conseiller régional PS d'Ile-de-France Julien Dray, le 23 janvier 2017 à Paris — IBO/SIPA
  • Le conseiller régional PS d’Ile-de-France Julien Dray souhaite mettre « en place une taxe sur les GAFA [Google, Apple, Facebook et Amazon] spéciale, qui permettra de constituer une dotation universelle pour chacun d’entre nous, de 50.000 euros, à l’âge de 18 ans ».
  • L’élu estime que ces géants du web commercialisent les données personnelles des internautes mais ne leur reversent jamais d’argent.

Le conseiller régional socialiste d’Ile-de-France Julien Dray veut taxer les géants du web et offrir à tous les Français une jolie cagnotte pour leur majorité, a-t-il expliqué sur BFMTV  ce dimanche.

« Je propose qu’on mette en place une taxe sur les GAFA [Google, Apple, Facebook et Amazon] spéciale, qui permettra de constituer une dotation universelle pour chacun d’entre nous, de 50.000 euros, à l’âge de 18 ans », a lancé l’élu, estimant que ces entreprises font « des milliards de profits [sans] taxation ».

«Nous sommes des algorithmes»

De cette somme, « on en fait ce qu’on veut, on peut même préparer sa retraite », a ajouté ce potentiel candidat au poste de patron du Parti socialiste.

>> A lire aussi: Google, Facebook, Apple: La France arrivera-t-elle à plus taxer les géants du numérique?

Selon Julien Dray, ce n’est pas un revenu universel, mais « c’est un revenu car vous et moi, nous sommes des algorithmes et nous travaillons tous les jours. » L’ancien député a motivé sa proposition en prenant l'exemple de la récente vente du réseau social LinkedIn. « Qu’est-ce qu’ont vendu les propriétaires de cela ? Ils ont vendu vos données. Ils vont ont donné de l’argent ? Ils vous ont rémunérés, puisqu’ils vous vendent ? », s'est-il alors demandé.

>> A lire aussi: Optimisation fiscale: Google, Amazon, Facebook, Apple sont-ils intouchables?

Cet argent serait ainsi une manière de rémunérer les internautes qui livrent nombre d’informations personnelles à ces entreprises, selon l’élu qui ne détaille pas sa proposition. Selon les chiffres de l’Insee, au 1er janvier 2017, 773.574 personnes ont eu 18 ans révolus. En leur accordant à chacun 50.000 euros, - si les GAFA se soumettaient à cette proposition - cette mesure coûterait un peu plus de 38 milliards d’euros.