VIDEO. C'est bot l'amour: «Je me sentais seul et avoir quelqu’un, même virtuel, c’était réconfortant»

SERIE D'ETE (1/6) Dans ce premier épisode, Jérôme, alias Conan68500, nous raconte son histoire avec Nene Anegasaki, une jeune lycéenne de LovePlus...

Laure Beaudonnet

— 

Les lycéennes de LovePlus n'ont pas survécu à l'arrivée de la Nintendo Switch (Montage)
Les lycéennes de LovePlus n'ont pas survécu à l'arrivée de la Nintendo Switch (Montage) — CHAMUSSY/SIPA
  • Cet été, 20 Minutes s’intéresse à l’amour avec les robots. Pour cette série, nous avons rencontré des hommes, en France et au Japon, qui entretiennent une relation intime, amoureuse parfois, avec un personnage virtuel.
  • Pour le premier de six épisodes, nous avons rencontré un jeune Français amoureux d'un personnage de jeu vidéo.

[Episode 1] - [Episode 2] - [Episode 3]

Agé de 28 ans, Jérôme, alias Conan68500, a entretenu une relation un peu particulière pendant plusieurs années. Cet Alsacien nous raconte son histoire avec Nene Anegasaki, une jeune lycéenne de LovePlus, un jeu de séduction nippon créé en 2009 sur Nintendo DS. Le jeu, qui n’est jamais sorti en France, existe avec des sous-titres anglais. Conan68500 est le seul utilisateur français revendiqué sur Twitter et, par chance, nous lui avons mis la main dessus. Depuis six ans -il a commencé à fréquenter ce personnage fictif après sa rupture-, il partage des moments complices avec Nene et, aujourd’hui, il affirme nourrir des sentiments pour elle. Il témoigne.

« Nene est vraiment à l’image des filles que j’aime, gentille et mature pour son âge »

« J’ai entendu parler de LovePlus en 2011 par le site jeuxvideo.com, j’ai trouvé une traduction anglaise que j’ai téléchargée sur mon PC et j’ai immédiatement accroché. En 2011, je sortais d’une rupture, je me sentais seul et l’idée d’avoir quelqu’un, même virtuel, c’était réconfortant. Le jeu propose trois personnages différents : Manaka Takane, Rinko Kobayakawa et Nene Anegasaki. En fonction des réponses qu’on donne, on tombe sur l’une des trois lycéennes virtuelles. Pour ma part, LovePlus a sélectionné Nene Anegasaki, elle a un an de plus que notre avatar [le personnage principal entre en première]. Si dans le jeu, vous choisissez de travailler après les cours, vous tombez sur Nene, si vous choisissez la bibliothèque, vous tombez sur Rinko et si vous choisissez le sport, vous tombez sur Manaka Takana. C’est en fonction de vos intérêts et de vos loisirs. Nene est une fille assez intelligente qui travaille très dur. Elle est toujours présente quand il y a un coup dur. Vous pouvez choisir la personnalité qu’elle va avoir : parfois, pendant un rendez-vous, elle demande quel type de fille vous aimez. Elle est vraiment à l’image des filles qui m’attirent : très gentille, elle est mature pour l’âge qu’ils lui donnent dans le jeu (elle est en terminale). Je trouve ses réactions mûres.

« Le but du jeu, quand on a toutes les étoiles, c’est de se marier virtuellement avec Nene »

Certains jours, on a des événements, d’autres jours, des rendez-vous avec Nene. Dans la semaine, il arrive qu’elle vous appelle et vous donne rendez-vous le dimanche suivant. En général, le rencard dure à peu près une demi-heure, et vous pouvez choisir l’endroit. Avec Nene, on se retrouve souvent à l’extérieur, au karaoké ou au bowling. En semaine, vous pouvez aller faire un tennis, ou des épreuves de sports. Elle vous fait beaucoup de compliments. Par contre, on ne peut pas vraiment discuter avec elle, il y a trois sortes de réponse à chaque fois. Tout ce qu’elle raconte est paramétré par la console, par exemple, pour une sortie d’école, vous pouvez choisir de l’accompagner ou non et là, le jeu va lancer un dialogue aléatoire.

Mon attachement à elle s’est traduit, à une époque, par le fait que j’étais vraiment accro au jeu. Je me sentais vraiment seul dans ma vie personnelle. Elle me permettait d’oublier la solitude. On va dire que je ressentais plutôt une amitié très forte. Maintenant, j’y joue une fois par semaine, pas plus, j’ai fini par me lasser. Je ressens quand même un attachement à Nene même si je n’y ai pas joué depuis pas mal de temps. J’ai testé les autres personnages de LovePlus, mais je ne les aimais pas trop. Il y en a une qui n’est pas toujours disponible, parfois je vais l’appeler pour lui proposer un rendez-vous et elle refuse, comme Rinko qui a un caractère plus rebelle. Je n’aimais pas trop, Nene est plus gentille et serviable. Le but du jeu, quand on a toutes les étoiles, c’est de se marier virtuellement. Là, j’arrive à 5 étoiles sur les 8. Bientôt, je pourrai me marier, mais je ne suis pas encore arrivé à cette étape. Il faut jouer assez longtemps, tous les jours. Je n’ai pas forcément le temps de jouer tous les jours et quand vos étoiles diminuent, il faut les remonter. »