Il est temps d’abandonner Windows Vista, Microsoft ne l’actualisera plus

AGE DE PIERRE La multinationale ne lancera plus aucune mise à jour de son système d’exploitation…

Bryan Faham

— 

Bill Gates, président de Microsoft, présente le système d'exploitation Windows Vista le lundi 29 janvier 2007 à New York.
Bill Gates, président de Microsoft, présente le système d'exploitation Windows Vista le lundi 29 janvier 2007 à New York. — Mark Lennihann/AP/SIPA

On pourrait presque parler d’obsolescence programmée. Depuis mardi, la multinationale américaine Microsoft a cessé de produire des mises à jour du système d’exploitation Windows Vista. Idem pour les correctifs de bug et de sécurité. Continuer à l’utiliser peut être dangereux à terme car les futures failles de sécurité ne seront plus comblées comme il est d’usage.

C’est la dernière étape pour Microsoft qui encourage les utilisateurs à migrer vers des systèmes d’exploitation plus récents. En 2012, l’entreprise crée par Bill Gates avait déjà suspendu le support général de Windows Vista.

Une conséquence de l’avancé technologique

Ce système d’exploitation a été lancé il y a dix ans. En plus d’importantes améliorations en termes de sécurité, Microsoft promettait une révolution grâce à une interface graphique modernisée qui simplifiait son utilisation. Mais Windows Vista a vite déçu, notamment parce qu’il consommait beaucoup plus de mémoire vive que ses prédécesseurs. Deux ans après, la multinationale avait lancé Windows 7.

>> A lire aussi. Contrefaçons de Windows XP: Cinq pirates français condamnés à verser 4,6 millions d'euros à Microsoft

Avancée technologique oblige, les éditeurs sont amenés à mettre un terme aux systèmes les plus anciens. Microsoft a notamment mit fin à Windows XP en 2014. Mais ses utilisateurs font encore de la résistance, ils seraient six millions d’après l’éditeur d’antivirus Avast cité par Silicon. Ce système d’exploitation est aussi encore installé sur nombre de distributeurs automatiques de billets.