Snapchat rend plus heureux que les autres réseaux sociaux

WEB Le réseau de partage éphémère générerait des interactions sociales plus proches de la réalité...

20 Minutes avec agence

— 

Logo Snapchat
Logo Snapchat — Sipa

On savait que « liker » le bonheur des autres sur Facebook pouvait conduire à la déprime, on sait à présent que le partage des petits moments du quotidien génère davantage de bonheur que le partage des moments forts.

C’est en tout cas ce que nous apprend une étude menée par l’Université du Michigan (États-Unis), repérée par M6. L’observation des comportements de 154 étudiants qui ont participé à l’enquête a ainsi révélé que, de tous les réseaux sociaux, Snapchat serait celui qui rendrait le plus heureux. Raison invoquée pour expliquer ce constat : Snapchat permettrait d’échanger sur tous les moments du quotidien, petits ou grands, quand Facebook serait, lui, principalement sollicité pour faire part des temps forts de notre vie. Il semblerait également que l’impact émotionnel lié à du partage instantané (sur Snapchat, donc) serait plus fort car les interactions sociales y seraient davantage « réelles ».

Consulter différents réseaux sociaux six fois par jour

Les étudiants objet de cette étude ont été invités à consulter différents réseaux sociaux six fois par jour, à des horaires aléatoires, le tout pendant deux semaines. Ils devaient en outre faire part de leur état d’esprit et analyser la qualité de leurs interactions sociales sur les réseaux en question.

C’est en conclusion de ce travail qu’ils ont jugé Snapchat comme étant l’application du bonheur, devant Facebook. Paradoxe, ce dernier compte pourtant dix fois plus d’utilisateurs que le petit fantôme à travers le monde…