Espagne : Un radar caché dans une voiture « en panne » sur le bord d’une route

STRATAGÈME Le capot de la Peugeot 508 prétendument en panne cache en fait un radar embarqué

20 Minutes avec agence

— 

Un radar mobile embarqué. Illustration.
Un radar mobile embarqué. Illustration. — S. Pouzet / Sipa

Une ruse ingénieuse. Afin de mieux surprendre les conducteurs en excès de vitesse, les policiers espagnols ne se contentent plus d’embarquer des radars dans des voitures banalisées.

La preuve avec une vidéo relayée par l’application SocialDrive, une application comparable à Waze. On y voit une Peugeot 508 de couleur noire semblant en panne sur le bas-côté d’une route en Espagne. Le capot de la voiture est ouvert mais personne ne s’affaire à la réparer. Un radar est en fait caché dans la mécanique de la voiture, rapporte le site espagnol Autopista relayé par Capital.

La même voiture déjà aperçue sur une autoroute

Le véhicule banalisé de la police se trouvait sur la Calle Embajadores à Madrid, sur une portion de deux fois deux voies limitée à 50 km/h. Difficile sur les images d’apercevoir combien de personnes sont à l’intérieur de la voiture. Selon SocialDrive, cette Peugeot aménagée a déjà été vue sur une autoroute de la région.

Selon Autopista, l’appareil de mesure serait un Multanova. Le Multaradar C de cette marque permet de contrôler la vitesse sur six voies en simultané dans les deux sens de circulation. Sa taille réduite permet de le rendre discret une fois embarqué dans un véhicule. Il pourrait donc s’agir de ce modèle, suppose Capital.