Autopilot défaillant : Une Tesla Model 3 écrase un faux piéton lors d'un test

CHINE Tesla n'a pas souhaité commenter ce test raté

20 Minutes avec agence

— 

Tesla Model 3
Tesla Model 3 — DR

Les images tournent depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Lors d’une récente démonstration de sécurité en Chine, Tesla testait le freinage automatique d’urgence de sa Model 3. Sur une vidéo postée sur Twitter dimanche 20 septembre, un véhicule heurte un mannequin piéton, rapporte Business Insider, relayé par Capital.

Alors qu’elle arrive à vive allure, la voiture ne ralentit pas à mesure qu’elle se rapproche du piéton et ne s’arrête qu’après l’avoir percuté de plein fouet. Contacté par Business Insider, Tesla n’a pas souhaité commenter ce test défaillant. Cet incident est une nouvelle preuve des lacunes de l’Autopilot.

Déjà des accidents mortels

Dans une autre vidéo, publiée sur Twitter lundi 21 septembre, le même modèle de Tesla percuté un mannequin immobile sur un passage piéton. L’écran de bord indique, par une zone rouge, que le véhicule a bien identifié le piéton. Mais le freinage intervient trop tard et le mannequin est violemment heurté.

Les défaillances de l’Autopilot ont déjà causé plusieurs décès ces dernières années. En mars 2018, en Californie, un homme était au volant de sa Tesla Model X avec le programme d’assistance à la conduite Autopilot activé quand le véhicule avait heurté une glissière d’autoroute. Fin décembre 2019, toujours en Californie, deux personnes ont trouvé la mort dans la collision entre une Tesla Model S et un autre véhicule. La Tesla sortait d’une autoroute quand elle a grillé un feu rouge.