Tesla en « autopilot » : Un accident fait deux morts près de Los Angeles, une enquête ouverte

ETATS-UNIS Une Tesla Model S a grillé un feu rouge à la sortie d’une autoroute ce dimanche avant de percuter un autre véhicule dont les deux occupants sont décédés

20 Minutes avec agence

— 

Une Tesla Model S.
Une Tesla Model S. — J.Chiu/AP/SIPA

Deux personnes ont trouvé la mort dans la collision entre une Tesla Model S et une Honda Civic ce dimanche à Gardena, près de Los Angeles ( Etats-Unis). Deux autres individus ont été blessés dans l’accident. L’agence américaine en charge de la sécurité des autoroutes (NHTSA) a ouvert une enquête, rapporte le Los Angeles Times.

La Tesla, un modèle de 2019, sortait d’une autoroute quand elle a grillé un feu rouge. La NHTSA s’est intéressée au site de l’accident ainsi qu’au véhicule électrique. En tout, les autorités enquêtent actuellement sur 13 accidents impliquant des voitures Tesla dont l'« autopilot » était activé. Il s’agit du système d’aide à la conduite développé par le constructeur.

L’autopilot est-il activé ?

La NHTSA n’a cependant pas souhaité préciser si le programme de conduite assistée fonctionnait lors de la collision mortelle du dimanche 29 décembre. Les deux personnes décédées se trouvaient à bord de la Honda, précise la chaîne de télévision KTLA citée par CNBC. Les deux occupants de la Tesla ont quant à eux été hospitalisés mais leurs jours ne sont pas en danger.

Tesla rappelle que son autopilot « permet à la voiture de tourner le volant, d’accélérer et de freiner en restant dans sa file » mais ne constitue par pour autant un système de véhicule autonome.