«C'est possible, donc nous le faisons»: Bosch vise une empreinte carbone neutre d'ici 2020

ENVIRONNEMENT Les différentes mesures devraient permettre un milliard d'euros d'économies en dix ans

20 Minutes avec agences

— 

Le siège de la compagnie allemande Bosch, le 18 avril 2013
Le siège de la compagnie allemande Bosch, le 18 avril 2013 — Thomas Kienzle AFP

Bosch a annoncé ce jeudi vouloir investir deux milliards d’euros en dix ans et atteindre « dès 2020 » la neutralité en émissions de CO2 pour l’ensemble du groupe. « Nos calculs montrent que c’est possible, donc nous le faisons », annoncé le patron du groupe allemand, Volkmar Denner.

L’équipementier veut augmenter l’efficacité énergétique de ses opérations et acheter plus d’électricité renouvelable. Il souhaite aussi compenser ses émissions « inévitables » par des investissements dans des projets environnementaux.

Une année 2019 difficile et prometteuse à la fois

« Le changement climatique n’attend pas », a déclaré Volkmar Denner. « Nous devons réagir plus rapidement pour atteindre les objectifs de l’accord de Paris. » Bosch a tout intérêt à ce changement : l’efficacité énergétique doit permettre près d’un milliard d’euros d’économies sur 10 ans, divisant ainsi par deux le coût des mesures environnementales.

Si les émissions totales de CO2 de l’entreprise sont restées « à peu près stables ces dernières années », le PDG vise désormais une baisse de 1 à 2 % par an. L’entreprise en a profité pour détailler son bilan financier de 2018, et annoncer que 2019 serait une année difficile. Le groupe espère tout de même un chiffre d’affaires « légèrement supérieur » à l’année précédente.