Tour de France 2017: Enfin pour les baroudeurs? Ce qui nous attend pour la 14e étape

CYCLISME Après la haute montagne, on se repose un peu...

B.V.

— 

Phototheque ASO / Archive Cyclisme / 2017 / Tour de France 2017 / TDF17 - Course / TDF17 - Presse / TDF17 - 11/07/2017 - Etape 10 - Périgueux / Bergerac

Phototheque ASO / Archive Cyclisme / 2017 / Tour de France 2017 / TDF17 - Course / TDF17 - Presse / TDF17 - 11/07/2017 - Etape 10 - Périgueux / Bergerac — ASO/ALEX BROADWAY

Voici tout ce qu'il faut savoir de la 14e étape du Tour de France entre Blagnac et Rodez (181km).

> Ce qu'il s'est passé hier

Warren Barguil a planté Contador, Quintana et Landa au sprint un 14 juillet. Rien que ça !

> Les maillots distinctifs:

Le jaune : Fabio Aru (Astana)
Le vert : Marcel Kittel (Quick-Step)
Le pois : Warren Barguil (Sunweb)
Le blanc : Simon Yates (Orica)

> L'étape du jour

Ce n'est pas vraiment de la montagne, ce n'est pas vraiment du plat, c'est du platagne. Bref, pas assez dur pour que les grimpeurs s'expliquent entre eux mais trop pour que le sprinteur puissent espérer. Et si on voyait enfin des échappés aller au bout?

> A quelle heure prendre l'antenne

On va dire 15h30, histoire d'être là pour les deux ascensions de troisième catégorie et la victoire de Thomas Voeckler, en tirant la langue.

> Le tweet du jour

«Ca ne nous rajeunit pas !»

> Le résumé anticipé de l'étape

Ils sont 14 dans l'échappée du jour, à enfin croire en leur chance. Pour la première fois depuis le début du Tour de France, les attaquants matinaux ont en effet un bon de sortie de la part du peloton, vu que toute façon les Astana sont décimés ils n'ont pas vraiment le choix. Bref, on retrouve les habituels: Périchon, De Gendt, Voeckler, Roglic et huit noms choisis au hasard dans la liste de départ. Après avoir écrémé dans les deux troisième catégorie, ces quatre hommes s'envolent pour la victoire d'étape. C'est dans la dernière côte non répertoriée que Périchon et Voeckler se font la malle. La suite, vous la connaissez: Thomas tire la langue et bluffe son adversaire du jour, l'alignant au sprint. Retraite bien méritée pour Voeckler.

> Notre conseil lecture

> Votez: qui va gagner l'étape?