Masters 1000 de Paris-Bercy : Malgré un point de maboule contre Monfils, Benoît Paire quitte Paris dès le deuxième tour

TENNIS L'Avignonnais aura au moins un peu fait vibrer le public de Bercy malgré sa défaite

A.L.G.

— 

Gaël Monfils a sorti son pote Benoît Paire au second tour du tournoi de Bercy.
Gaël Monfils a sorti son pote Benoît Paire au second tour du tournoi de Bercy. — Christophe ARCHAMBAULT / AFP

Paradoxalement, c’est avec le smile que Benoît Paire a quitté le Masters 1000 de Paris-Bercy, après sa défaite – plutôt logique – lors du deuxième tour contre son pote Gaël Monfils. Ce n’était pas vraiment le choc attendu, c’est rien de le dire, et il a fallu s’en remettre à quelques coups d’éclats, comme ce double tweener gagnant de Paire, applaudit par un Monfils étalé les fesses sur le court, pour frissonner un minimum. « Je suis content parce que j’ai fait le point du match, Gaël sera un peu déçu », s’est marré l’Avignonnais après la rencontre.

A l’inverse, Monfils est apparu au bout du rouleau malgré la qualification pour les huitièmes de finale. « Je vais être honnête, depuis l’Asie je suis mort physiquement et mentalement », a-t-il lâché avant d’avancer quelques explications. « Je me suis mis trop de pression pour être dans le top 10 cette année et ce qui me saoule, c’est que tout le monde n’arrête pas de me parler du Masters [à Londres, du 10 au 17 novembre] », a soufflé le numéro un français. Au prochain tour, la Monf affrontera Albot pour une place en quart de finale.

S’il avoue être frustré de ne pas avoir réussi à terminer sa saison dans le top 20, Benoît Paire a finalement quitté Paris sur de bonnes sensations. Malgré une sortie dès le deuxième tour, le Français est heureux d’avoir enfin pu communier avec le public de Bercy, après des années d’incompréhension. « Aujourd’hui, je perds et j’arrive à sortir du court en étant content, en me faisant ovationner et en ayant pris du plaisir avec le public, Pour moi, cela restera une super victoire. »