XV de France : Retour des cadres, héros australiens et capitaine à désigner, les enseignements de la liste de Galthié

RUGBY Fabien Galthié a donné sa liste de 42 joueurs pour la tournée de novembre

Antoine Huot de Saint Albin
— 
Anthony Jelonch et Gaëtan Barlot ont été appelés pour la tournée de novembre.
Anthony Jelonch et Gaëtan Barlot ont été appelés pour la tournée de novembre. — Asanka Brendon Ratnayake/AP/SIPA
  • Fabien Galthié a donné sa liste de 42 joueurs pour la tournée automnale.
  • Elle est marquée par le retour des cadres et de joueurs sortis grandis de la tournée en Australie cet été.
  • Le brassard de capitaine n'a toujours pas été attribué en l'absence d'Ollivon.

Cela fait maintenant quelques mois qu’on attend avec impatience les listes du groupe France pour les différents rendez-vous annuels. Non pas qu’on s’en désintéressât avant, mais la sinistrose ambiante du rugby tricolore ne nous poussait pas franchement à être assidus au rendez-vous. Maintenant que les Bleus ont retrouvé un certain standing (comment ça, des rugbyx ?), voilà qu’on se met à suivre langue pendue les annonces de Fabien Galthié et Raphaël Ibanez. Et celle faite ce lundi pour la tournée d’automne – l’Argentine (le 6 novembre, au Stade de France), la Géorgie (le 14 novembre, à Bordeaux) et la Nouvelle-Zélande (le 20 novembre, au Stade de France) – fournit quelques enseignements.

  • Un petit cours de maths

Comme à chaque liste du XV de France, il faut sortir la calculette, faire des additions, des soustractions. Fabien Galthié a réussi à trouver un accord avec les clubs pour que 42 joueurs soient convoqués pour cette tournée de novembre. « Ces 42 joueurs sont essentiels dans notre méthodologie d’entraînement », précise Raphaël Ibañez, le manageur des Bleus.

Pour éviter qu’un seul club soit grandement pénalisé, cinq clubs au minimum devaient compter entre un et trois joueurs sélectionnés. Ce qui n’empêche pas le Stade Toulousain d’avoir dix joueurs pris par la patrouille bleue. Pour le reste, « 28 joueurs seront conservés par la fédération et 14 joueurs seront remis à la disposition de leur club, qu’ils rejoindront le mercredi soir », indiqué Ibanez. Et dix joueurs U20 viendront compléter le groupe pour les séances d’entraînement. C’est bon pour tout le monde ?

  • Le retours attendu des cadres

Absents de la tournée en Australie, laissés au repos ou blessés, plusieurs cadres des Bleus effectuent leur retour en sélection. A commencer, évidemment, par Antoine Dupont, le demi de mêlée du Stade Toulousain, et meilleur joueur du monde (oui, on l’a décidé comme ça). Il est accompagné notamment par ses partenaires chez les Rouge et Noir comme Ntamack, Marchand, Baille, Ramos et les autres pépites de notre Top 14 des talents à l’image de Jalibert (Bordeaux), Vakatawa (Racing), Willemse (Montpellier)… « Nous sommes très heureux de retrouver notre meilleure équipe de France du moment. Ça faisait neuf mois et demi qu’on n’avait pas pu le faire », s’est réjoui Fabien Galthié.

  • Les gagnants de la tournée australe

Même si elle s’était soldée par un bilan négatif (deux défaites et une victoire), la tournée en Australie avait été une réussite pour les Bleus, privés de ses cadres. Certains en ont donc profité pour se montrer, comme Anthony Jelonch (Toulouse), Melvyn Jaminet (Perpignan), Cameron Woki (Bordeaux), Gaetan Barlot (Castres), Antoine Hastoy (Pau) ou Jonathan Danty (La Rochelle). Le sélectionneur a notamment eu un petit mot en plus pour Jelonch (attention, ne prononcez pas le « cheee » à la fin), qui « a donné totale satisfaction ». « Ça a été un capitaine héroïque, qui a porté haut les couleurs de l’équipe de France en Australie. »

  • Quelques petits nouveaux

Entre les cadres de retour et les valeurs sûres de la tournée, il n’y avait plus beaucoup de places pour entrer dans ce groupe de 42 joueurs. Trois noms sont à sortir du lot : Thibaud Flament, le deuxième ligne du Stade Toulousain, qui effectue un gros début de saison après des périples en Argentine ou en Angleterre ; Maxime Lucu, le n°9 de l’UBB qui profite notamment de l’absence de Baptiste Serin et Mathis Lebel, l’ailier du Stade Toulousain, deuxième meilleur marqueur d’essais du Top 14 la saison passée (12). On notera aussi les sélections de Tani Vili (Clermont) et Romain Buros (Bordeaux) dans la ligne des trois quarts et Floran Vanverbergue (Castres) chez les avants. Présents en Australie, ils n’avaient cependant pas disputé une minute de jeu.

  • Le capitaine n’est toujours pas décidé

En l’absence de Charles Ollivon, toujours blessé, le brassard de capitaine est à prendre. Bon, évidemment, on ne va pas le donner au premier venu. Cinq joueurs sont en lice pour le récupérer pour cette tournée automnale, selon le Ibanez : Gaël Fickou, Julien Marchand, Antoine Dupont, Gregory Alldritt et Anthony Jelonch. « C’est une question centrale qui a occupé notre esprit avec l’ensemble de l’encadrement. On a réfléchi de manière plus poussée à la question du leadership au sein d’une équipe. Un capitaine doit remplir plusieurs critères : la performance, la générosité, l’humilité, la loyauté. Charles Ollivon sera présent avec le groupe pour passer le relais auprès du nouveau capitaine. »