Stade Toulousain: Cheslin Kolbe et Daniel Mienie pas sanctionnés après la bagarre, des plaintes à l’étude

RUGBY La rixe dans une boîte de nuit toulousaine, impliquant notamment deux joueurs toulousains, n’a pas fini de faire parler…

Nicolas Stival

— 

Cheslin Kolbe et Daniel Mienie, les deux joueurs du Stade Toulousain impliqués dans une affaire de violences.
Cheslin Kolbe et Daniel Mienie, les deux joueurs du Stade Toulousain impliqués dans une affaire de violences. — P. Pavani et X. Leoty / AFP
  • Le chef d’entreprise blessé lors de la bagarre avec des joueurs du Stade Toulousain devait porter plainte ce mardi.
  • Cheslin Kolbe et Daniel Mienie contestent la version donnée par l’entrepreneur.
  • Le Stade Toulousain « laisse les parties seules juges des suites à donner ».

Une réunion a eu lieu lundi soir dans les bureaux du Stade Toulousain, à Ernest-Wallon. Thierry Barraque a été reçu par le président Didier Lacroix et l’entraîneur en chef Ugo Mola. « Des amis », selon le chef d’entreprise, ancien partenaire du club, blessé ainsi que son fils lors d’une rixe dans une boîte de nuit du centre-ville, le Purple, dans la nuit du 6 au 7 avril.

Deux éléments de l’effectif stadiste sont impliqués dans la bagarre, l'ailier Cheslin Kolbe et le pilier Daniel Mienie. Le club a publié un communiqué après ce rendez-vous, dans lequel il annonce que les deux Sud-Africains, qui ne sont pas nommés dans le texte, ne seront pas punis, à ce stade de l’affaire.

En l’état, et au regard des versions contradictoires des parties, il ne saurait être question de se substituer à l’institution judiciaire et prendre ainsi des sanctions à l’encontre de joueurs qui contestent leurs éventuelles responsabilités. »

Une plainte de l’entrepreneur, en attendant celles des joueurs ?

« L’affaire est désormais entre les mains des protagonistes qui décideront ou non de porter plainte », indique le communiqué. Ce que ne s’interdiraient pas les joueurs, qui contestent la version présentée par l’entrepreneur. Quant à ce dernier, il devait porter plainte ce mardi contre Kolbe et Mienie, selon RMC Sport.

Même si Thierry Barraque a pris soin de disculper le club dans cette sombre affaire, le Stade Toulousain se serait aisément passé de cette histoire avant d’attaquer la palpitante dernière ligne droite de la saison. A deux journées de la fin du championnat régulier, les Rouge et Noir occupent la deuxième place du Top 14 et sont tout près d’un retour en phases finales après une année d’éclipse.

Ils recevront La Rochelle le dimanche 29 avril à Ernest-Wallon. Comme avant chaque match à domicile, le club met en valeur un joueur sur sa campagne d’affichage. Cette fois, c’est Cheslin Kolbe, l'un des meilleurs Stadistes cette saison, qui avait été choisi, avec Florian Fritz au second plan. C’était bien sûr avant que l’affaire éclate.