XV de France: «C'est rageant»... Trinh-Duc s'en veut après son immense raté, Brunel le défend

RUGBY François Trinh-Duc avait la victoire au bout de la chaussure...

W.P.

— 

François Trinh-Duc aurait pu donner la victoire au XV de France samedi
François Trinh-Duc aurait pu donner la victoire au XV de France samedi — Kieran McManus/BPI/Shut/SIPA

L’inverse de terminer en beauté à désormais un nom et s’appelle François Trinh-Duc. L’ouvreur du RC Toulon a été malgré lui le grand homme du dernier match du XV de France dans le tournoi des VI nations 2018.

Responsable de l’essai gallois en début de match, Trinh-Duc avait l’occasion de se racheter à une dizaine de minutes de la fin en bottant une pénalité entre les poteaux. Echec. Résultat, 14-13 pour les Gallois et un cauchemar pour l’intéressé.

« Parfois ça sourit, j’ai fait gagner des matches grâce au but. Aujourd’hui, malheureusement je la loupe. C’est dommageable pour moi, c’est triste pour l’équipe. Je m’en veux, je suis attristé, je suis déçu, a-t-il poursuivi. Il faut regarder devant, il y a une fin de saison importante. Je vais essayer de garder le positif et de corriger le reste. »

Brunel n’accable pas son joueur

L’ouvreur pourra se consoler en se disant que son sélectionneur Jacques Brunel est derrière lui, du moins face à la presse. « D’autres en ont manqué avant lui dans des positions plus faciles. Malheureusement c’est le lot de tous les buteurs. Cela arrive. Malheureusement aujourd’hui [samedi]. Mais il a suffisamment de vécu pour savoir que ces moments arrivent. Il faut savoir les surmonter pour être capable, si ce moment se reproduit, de la mettre cette fois-ci. »

En attendant que ce jour arrive, Trinh-Duc devra vivre avec le poids de ce raté.