Parti pour partir: Buteur et passeur contre Nantes, Pastore «ne sait pas» s'il restera au PSG

FOOTBALL Le plus beau joueur (et le plus blessé) de l'effectif parisien est en quête de temps de jeu en vue du Mondial 2018...

W.P.

— 

Javier Pastore
Javier Pastore — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Est-ce la fin entre le PSG et l’une des plus belles promesses non tenues de l’histoire du football ? Ça y ressemble beaucoup. Buteur et passeur samedi après-midi contre Nantes, Javier Pastore était heureux de jouer. « C’est ma deuxième titularisation de suite, je suis très content, en plus j’ai réussi à marquer et donner un but. Je n’ai pas beaucoup de temps de jeu à cause des blessures ou des décisions du coach », a déclaré l’Argentin en zone mixte.

L’Italie, « la seconde maison » de Javier Pastore

Problème, le Flaco ne joue pas assez et craint de passer à côté de la Coupe du monde 2018 en Russie. A 28 ans, ça ferait tache pour la première star du PSG version QSI. Du coup, il ne sait pas trop de quoi sera fait son hiver : « est-ce que je vais rester ? Je ne sais pas… »

Au vu des paroles de l’intéressé en zone mixte, on se dirigerait tout droit vers un retour en Italie (« ça a toujours été ma seconde maison »). Pastore dit notamment s’entretenir régulièrement avec Sabatini, directeur sportif de l’Inter Milan. « Il me demande pourquoi je ne joue pas plus », a-t-il conclu. Ça sent vraiment le départ.