Moto GP : Bagnaia remporte le premier sprint de l’Histoire, Quartararo se rate

PIONNIER Le champion du monde en titre italien s’est imposé ce samedi sur le tracé de Portimao, au Portugal

20 Minutes avec AFP
— 
Francesco Bagnaia, vainqueur du premier sprint de l'histoire du Moto GP,  ce samedi à Portimao, au Portugal.
Francesco Bagnaia, vainqueur du premier sprint de l'histoire du Moto GP, ce samedi à Portimao, au Portugal. — Patricia de Melo Moreira / AFP

Il restera à jamais le premier : le champion du monde en titre Francesco Bagnaia a remporté samedi le premier sprint de l’histoire du MotoGP, très loin devant le Français Fabio Quartararo, seulement 10e et donc hors des points sur le tracé de Portimao, au Portugal.

Grâce à sa victoire dans cette épreuve qui fait son apparition cette année, l’Italien prend provisoirement la tête du championnat, avant le traditionnel Grand Prix disputé dimanche, le premier d’une saison record de 21 courses.

Marc Marquez finit 3e

Bagnaia termine devant les Espagnols Jorge Martin (Ducati-Pramac) et Marc Marquez. Parti en pole position à la surprise générale, Marquez, sextuple champion du monde en MotoGP, n’a pas résisté bien longtemps à l’assaut des deux Ducati parties juste derrière lui. « J’ai dépensé beaucoup d’énergie, il n’y a que 12 tours, mais nous avons fait un travail extraordinaire aujourd’hui », a réagi le pilote Honda à l’arrivée.

Dixième du sprint, Fabio Quartararo, champion du monde 2021, échoue aux portes des points, derrière son compatriote Johann Zarco (Ducati-Pramac), qui, grâce à sa 8e place, prend deux points au général. Le Niçois, parti seulement onzième sur la grille derrière Zarco dixième, a notamment pris un mauvais départ avant d’accrocher la Honda de Joan Mir.

Disputés chaque veille de Grand Prix, les sprints représentent l’équivalent, en distance, de la moitié de la course principale le dimanche. Ils offrent aussi jusqu’à 12 points supplémentaires au championnat, en plus des 25 points attribués le lendemain au vainqueur du GP.



Dimanche, la grille de départ du GP sera encore celle déterminée samedi matin lors des qualifications. Marc Marquez partira en pole pour la deuxième fois du week-end avec l’espoir de signer sa première victoire en catégorie reine depuis l’automne 2021. Et la 60e de sa carrière. Comme pour le sprint, il s’élancera devant Bagnaia, 2e, et Martin, 3e.

Un violent accrochage italo-italien

Ce premier sprint a également été marqué par le violent accrochage entre les Italiens Enea Bastianini (Ducati) et Luca Marini (Ducati-VR46). Le premier a été transporté à l'hôpital de Portimao et souffre d'une fracture de l'omoplate. Sa présence en piste pour la suite du week-end n'est pour l'heure pas certaine.

Dimanche, la grille de départ du GP sera encore celle déterminée samedi matin lors des qualifications. Marc Marquez partira en pole pour la deuxième fois du week-end avec l'espoir de signer sa première victoire en catégorie reine depuis l'automne 2021. Et la 60e de sa carrière. Comme pour le sprint, il s'élancera devant Bagnaia, 2e, et Martin, 3e.