20 Minutes : Actualités et infos en direct
OLYMPISMEReste-t-il des places pour courir le Marathon pour tous des JO ?

JO de Paris 2024 : Reste-t-il des places pour courir le Marathon pour tous ?

OLYMPISMEA moins de six mois de la course, les chanceux qui auront la chance de participer, sont quasiment tous connus
Le 31 octobre 2021 à Paris à 1.000 jours de l'ouverture des JO-2024, Eliud Kipchoge a participé à une course de cinq kilomètres sur les Champs Elysées, organisée par le Cojop. 2.000 participants ont affronté le double champion olympique kenyan du marathon, pour un avant-goût du Marathon pour tous.
Le 31 octobre 2021 à Paris à 1.000 jours de l'ouverture des JO-2024, Eliud Kipchoge a participé à une course de cinq kilomètres sur les Champs Elysées, organisée par le Cojop. 2.000 participants ont affronté le double champion olympique kenyan du marathon, pour un avant-goût du Marathon pour tous. - CHINE NOUVELLE/SIPA / Sipa
Laure Gamaury

Laure Gamaury

L'essentiel

  • Le Marathon pour tous de Paris-2024 aura lieu le 10 août 2023 de nuit avec un départ donné entre 21 heures et 22h30, avec 20.024 participants sur le marathon, sur le même parcours que les épreuves olympiques officielles avec un départ l’Hôtel de Ville de Paris et une arrivée aux Invalides.
  • A ce jour, il ne reste plus qu’environ un quart des dossards à attribuer, avec environ 35.000 dossards déjà distribués via des systèmes de tirage au sort et des partenaires.
  • Une partie des dossards restants sont proposés par des ambassadeurs et le partenaire premium via des concours jusqu’à une date limite.

Et si vous aussi vous participiez au rêve olympique à la maison ? Pas simple tant décrocher un des 40.048 dossards disponibles s’apparente à être tiré au sort le premier jour d’ouverture de la billetterie des JO à minuit pile. Annoncé en grande pompe par le comité d’organisation des Jeux de Paris, le Marathon pour tous, planifié dans la soirée et la nuit du 10 août, a quasiment fait le plein de participants. 20.024 chanceux auront l’opportunité de prendre le départ, et autant seront sur la course de 10 kilomètres également ouverte au grand public. Mais où en est le Cojop (Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques) dans la distribution des dossards ? Y a-t-il encore des opportunités à saisir pour les runners du dimanche, tentés par cette aventure nocturne illuminée ?

A moins de six mois de cette épreuve sur laquelle aucun classement ne sera établi, Paris-2024 compte sur l’engouement populaire de cette initiative qu’elle rêve inclusive, paritaire et couronnée de succès. Il vient d’ailleurs d’annoncer, en présence d’Alistair Brownlee, membre de la commission des athlètes du CIO, plusieurs animations tout au long du parcours.

Le double champion olympique de triathlon en 2012 et 2016 a réaffirmé l’importance qu’il donne aux JO et au sport en général, notamment concernant la santé au quotidien. « Le sport est une des raisons pour laquelle je me lève le matin, battre mes frères aussi », a-t-il plaisanté. A ses côtés, une participante, Tifany Huot-Marchand, patineuse de vitesse de haut niveau française, qui a dû mettre fin à sa carrière après un très grave accident après lequel on lui a annoncé qu’elle ne pourrait peut-être plus remarcher : « ce sera mon premier marathon et c’est un challenge supplémentaire pour moi que de participer à cette course ouverte à tous pendant les Jeux de Paris ».

Une épreuve de nuit

En bref, ces deux courses ouvertes au grand public sont programmées le samedi 10 août à partir de 21 heures, entre l’épreuve olympique du marathon hommes qui se déroulera le matin même et celle des femmes qui doit avoir lieu le lendemain. Le Marathon pour tous empruntera le même parcours que celui des deux épreuves olympiques officielles, à savoir un départ à l’Hôtel de Ville de Paris et une arrivée sur l’esplanade des Invalides, avec au milieu un passage par les plus beaux monuments de la capitale une boucle jusqu’à Versailles et un passage par la côte du pavé des Gardes de Chaville, dans les Hauts-de-Seine, bien connue des aficionados du Paris-Versailles.

Outre les plus de 400 mètres de dénivelé, les coureurs devront également s’accommoder d’un autre paramètre : la nuit. En effet, pour réduire l’impact de la température, qui pourrait dépasser les 30 °C en journée début août à Paris et insérer cette course non officielle dans le programme des Jeux, les organisateurs ont opté pour un départ entre 21 heures et 22h30. Paris-2024 a également indiqué que la barrière horaire était fixée à 6 heures. « A 4h30 maximum, le dernier coureur doit être arrivé car après, on a une demi-heure pour tout plier. Ça va être sport ! »

Mis à part l’épreuve-reine des 42.195 km, 20.024 autres amateurs prendront part à un 10 km, avec un départ annoncé entre 23h30 et 1 heure du matin. Une belle façon de découvrir la capitale de nuit, comme l’ont déjà fait précédemment, les participants à l’Orange Night Run. Cette course inédite qui s’est déroulée le 17 juin, a d’ailleurs permis d’attribuer 1.000 dossards sur les 40.048 prévus.

Encore des dossards à remporter sur Insta

A ce jour, il ne reste plus qu’environ un millier de dossards à attribuer, via le partenaire premium et fournisseur officiel des JOP 2024, Orange. L’application Marathon pour tous, différentes courses dans les territoires et le club Paris 2024 ont d’ores et déjà permis à quelque 35.000 chanceux de décrocher le graal. Une liste d’attente a aussi été élaborée pour permettre à ceux qui ont obtenu leur dossard et ne pourront finalement pas courir de laisser leur place.

Restent encore des concours proposés par les ambassadeurs ou des marques partenaires, comme c’est le cas sur le compte Instagram de deux anciens aventuriers de Koh-Lanta, Dorian Louvet et Candice Boisson, qui proposent des dossards avec Lindahls.

Enfin pour ceux qui n’auront pas la chance d’accrocher le dossard du Marathon pour tous, Paris 2024 a prévu une version connectée, via l’application Marathon pour tous et Kinomap pour ceux qui choisiront de le courir sur machine, dont le départ est prévu en même temps que le marathon masculin, le samedi 10 août à 8 heures. Enfin, rassurez-vous pour ceux qui ont déjà établi leur playlist de course, Paris-2024 n’a pas prévu d’interdire les écouteurs durant l’évènement. « Ce qui n’est pas interdit n’est pas pour autant conseillé, l’idée étant de proposer une grande fête populaire et un moment de partage collectif », précise encore le comité d’organisation.

Sujets liés