20 Minutes : Actualités et infos en direct
FOOTBALLKieron Dyer sauvé grâce à la greffe d’une « Rolls Royce de foie »

Angleterre : L’ex-international Kieron Dyer sauvé grâce à la greffe d’une « Rolls Royce de foie »

FOOTBALLL’ancien milieu de terrain des Three Lions (de 1999 à 2007) raconte comment il a échappé à la mort ces derniers mois après une greffe de foie
Après sa carrière de joueur international, Kieron Dyer, ici en avril 2021, a notamment entraîné les U23 d'Ispwich Town.
Après sa carrière de joueur international, Kieron Dyer, ici en avril 2021, a notamment entraîné les U23 d'Ispwich Town. - Dennis Goodwin/ProSports/Shutterstock/SIPA / SIPA
Jérémy Laugier

J.Lau.

Pour les plus de 30 ans, le nom de Kieron Dyer renvoie surtout à des parties sans fin de Pro Evolution Soccer (PES) sur PlayStation. Car cet ancien milieu de terrain aux 33 sélections avec l’Angleterre a eu droit à sa petite hype au début des années 2000, en enchaînant la Coupe du monde 2002 et l’Euro 2004 avec les Three Lions. Le Daily Mail a donné lundi des nouvelles de l’ex-joueur de Newcastle et de West Ham, aujourd’hui âgé de 44 ans.

Kieron Dyer explique dans le tabloïd britannique comment il a échappé à la mort, il y a deux mois, après avoir reçu une greffe de foie pour le guérir d’une maladie très rare. Son foie avait en effet été ravagé par la cholangite sclérosante primitive, et Kieron Dyer raconte être alors devenu « jaune comme Bart Simpson ».

« J’ai ce fardeau de rendre justice à cette personne »

Très maigre/faible en raison de la grave maladie, l’ancien footballeur professionnel a heureusement pu trouver un donneur de foie compatible. Celui-ci lui a été greffé le 18 septembre dans une opération de neuf heures, et l’intéressé décrit ce que lui inspire ce destin.

« C’est une pensée tellement écrasante. Peut-être que 99 % de la population n’a qu’une seule chance de vivre et on m’en a donné deux. La raison pour laquelle on m’a donné deux chances, c’est parce que quelqu’un est mort. Je n’arrive toujours pas à accepter que j’ai cette responsabilité et ce fardeau de rendre justice à cette personne. Comment lui rendre ce geste ? La première chose, c’est que je ne mettrai jamais mon foie en danger avec de l’alcool ou des drogues. J’ai une vision beaucoup plus positive de la vie maintenant. C’est dommage qu’il ait fallu la tragédie de quelqu’un d’autre pour que je puisse la voir. » »

Kieron Dyer précise qu’il peut désormais se rendre à nouveau au cinéma et aux matchs d’Ipswich, son club formateur, avec son fils Kody (12 ans). Très reconnaissant envers sa famille pour son soutien dans cette épreuve, il l’est également auprès de la famille du donneur, qui lui a offert « une Rolls Royce de foie ».

Sujets liés