20 Minutes : Actualités et infos en direct
JUSTICEL’US Orléans suspend Bernard Casoni après les accusations de racisme

Orléans : Une enquête du parquet vise Bernard Casoni, suspendu par son club après les accusations de racisme

JUSTICELes propos de l’entraîneur de l’US Orléans (actuel 17e du National), face à ses joueurs et même en conférence de presse, ont poussé le club de football de l’US Orléans à ouvrir une enquête interne, et à le suspendre de ses fonctions ce mardi
Bernard Casoni, ici à l'occasion du 30e anniversaire de la Ligue des champions remportée par l'OM, le 27 mai au stade Vélodrome.
Bernard Casoni, ici à l'occasion du 30e anniversaire de la Ligue des champions remportée par l'OM, le 27 mai au stade Vélodrome.  - ADIL BENAYACHE/SIPA / SIPA
Jérémy Laugier

J.Lau. avec AFP

La sortie en conférence de presse de Bernard Casoni, le 21 septembre avant le match Orléans-Châteauroux, débouche donc sur une enquête préliminaire visant l’ex-international français (30 sélections), désormais entraîneur du club de l’US Orléans, actuel 17e du National. Procureure d’Orléans, Emmanuelle Bochenek-Puren a en effet confirmé ce mardi l’ouverture d’une enquête pour provocation à la haine ou à la discrimination raciale, et pour injures publiques à caractère raciste.

Agé de 62 ans, l’ancien défenseur de l’OM, nommé en juin comme coach de l’US Orléans, avait fait l’objet lundi d’un article de France Bleu Orléans, qui dénonçait notamment ses propos lors de cette conférence de presse du 21 septembre. Interrogé sur l’adhésion de l’effectif à son plan de jeu, Bernard Casoni avait alors déclaré face aux médias : « Je l’ai fait dans tous les clubs où je suis passé, je l’ai fait avec des Maghrébins. Ils ne sont pas plus cons que des Maghrébins, hein… Je veux dire, voilà, c’est le rôle d’un entraîneur. »

Entraînement exceptionnellement à huis clos ce mardi

A la suite de cette révélation, et de différents épisodes relatés anonymement par des joueurs du club, le club a annoncé lundi soir l’ouverture d’une enquête interne, puis la suspension de son entraîneur ce mardi midi « pendant la durée de l’enquête interne ».

L’US Orléans a également indiqué que l’entraînement de l’équipe professionnelle se déroulait à huis clos, contrairement aux habitudes de veille de match. Orléans, qui occupe l’avant-dernière place du classement de National, va disputer un match à Cholet mercredi avec sur le banc les habituels adjoints. Comme entraîneur, Bernard Casoni s’était notamment distingué il y a une dizaine d’années, en faisant monter coup sur coup Evian Thonon Gaillard de National en Ligue 2, puis de Ligue 2 en Ligue 1 (entre 2010 et 2012).

Sujets liés