Ligue 1 : La rencontre Toulouse-Montpellier interrompue un quart d’heure

FOOTBALL La rencontre de Ligue 1 entre le TFC et Montpellier a été interrompue 15 minutes, à partir de la 59e, après une agitation dans le parcage montpelliérain

M.B. avec AFP
— 
Classée à risque, la rencontre entre Toulouse et Montpellier a été interrompue une quinzaine de minutes après l'utilisation de gaz lacrymogène par la police.
Classée à risque, la rencontre entre Toulouse et Montpellier a été interrompue une quinzaine de minutes après l'utilisation de gaz lacrymogène par la police. — Lionel BONAVENTURE

La rencontre entre Toulouse et Montpellier dimanche, à l’occasion de la 9e journée de Ligue 1, a été interrompue quinze minutes après l’usage de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre dans le parcage montpelliérain.




Classée à risque la rencontre a été arrêtée à la 59e minute alors que le score était de 4 buts à 1 en faveur de Toulouse. L’atmosphère est devenue totalement irrespirable pour le public mais aussi pour les joueurs, qui ont dû rentrer aux vestiaires.

Quinze interpellations côté Montpellier

Les joueurs sont ressortis quatorze minutes plus tard pour s’échauffer avant que l’arbitre de la rencontre, Jérôme Pignard, ordonne la reprise du jeu dans la foulée.

Plus tôt dans le match, la tribune attenante au parcage montpelliérain avait déjà été évacuée après le jet de bombes agricoles par les supporteurs héraultais. Quinze supporteurs du club de Montpellier ont été interpellés en marge de la rencontre, remportée finalement 4 à 2 par Toulouse. Ils ont été placés en garde à vue, sauf deux d'entre eux, mineurs, qui ont été relâchés.

Grâce à ces trois points, le promu s’offre un peu d'air par rapport à la zone rouge (12e). Pour les Montpelliérains (10e), c'est en revanche la troisième défaite en quatre matchs.