OL-Troyes : « Le fameux "joga bonito" est terminé »... Neymar fustige le carton infligé à son pote Lucas Paqueta

FOOTBALL Le Brésilien du PSG est formel, pour lui, Stéphanie Frappart a voulu sanctionner son coéquipier de sélection pour sa tentative de sombrero sur Biancone

A.L.G.
— 
Viens faire un câlin à papa.
Viens faire un câlin à papa. — NELSON ALMEIDA / AFP

On a beau se repasser les images encore et encore, impossible de comprendre ce qui a poussé Stéphanie Frappart à sanctionner Lucas Paqueta d’un carton jaune en fin de match contre Troyes mercredi. On rembobine : on jouait la 87e minute de cet OL​-Estac au Groupama Stadium quand le milieu brésilien a tenté de passer un sombrero au défenseur troyen Giulian Biancone.

Le geste ne passe pas, le Lyonnais accusant son vis-à-vis d’avoir touché le ballon de la main. L’arbitre ne bronche pas mais semble réagir quand le défenseur troyen s’agace du geste tenté par l’ancien Milanais. Si celui-ci ne paraît pas vouloir entrer dans le débat avec l’arbitre (il lui tourne le dos et reprend son poste plus bas sur le terrain), il finit tout de même par recevoir son petit carton, à sa grande surprise si l’on se fie à sa mimique.

Pour Neymar, « cet épisode est très triste »

Toujours est-il que, s’il est probable que l’arbitre a sanctionné une contestation du Brésilien, d’autres ont imaginé que Stéphanie Frappart avait décidé de punir Paqueta pour son geste technique un brin chambreur. C’est le cas de Neymar, qui a souhaité défendre son pote de sélection dans une story Instagram après la rencontre.

« Cet épisode est très triste, prendre un carton jaune à cause d’un dribble… Le geste technique est une solution, peu importe où et à quel moment du match il est réalisé. C’est ce qui m’est arrivé la saison dernière. Et cette année, ça arrive à Paqueta. Sincèrement, je ne comprends pas le motif. Le fameux "joga bonito" est terminé. Profitez tant qu’il est encore temps. » Toujours dans la mesure le Ney.