Italie: A 38 ans, Franck Ribéry va prolonger un peu le plaisir à la Salernitana

FOOTBALL Des maillots (non officiels) floqués à son nom ont déjà fleuri dans la ville, située au sud de Naples

N.C. avec AFP
— 
Franck Ribéry lors de son dernier match sous le maillot de la Fiorentina, le 16 mai 2021.
Franck Ribéry lors de son dernier match sous le maillot de la Fiorentina, le 16 mai 2021. — Maffia/Sportphoto24/SIPA

La retraite, très peu pour Francky. Libre depuis la fin de son contrat de deux ans à la Fiorentina, Ribéry va prolonger encore un peu sa carrière de joueur, à 38 ans, à la Salernitana. Il est attendu dès lundi au club promu cette saison en Serie A, affirment dimanche plusieurs médias italiens. L’arrivée attendue de l’ex-star française du Bayern Munich soulève déjà les passions à Salerne, une ville située au sud de Naples, avec notamment l’apparition de maillots (non officiels) floqués à son nom.

« FR7 » arrivera lundi sur place pour passer sa visite médicale et « ensuite il signera un contrat qui le liera pour un an au club grenat, avec une option de prolongation en cas de maintien », écrit dimanche le Corriere dello Sport.

Entraînements avec le Bayern

Du montant du salaire (1,5 million d’euros pour la saison) au logement, tout serait prêt pour accueillir Ribéry. « Il y a un accord de principe, nous attendons la ratification », souligne Angelo Fabiani, directeur sportif du club, cité par le quotidien sportif romain. « Avec son expérience, il pourra être utile à la croissance de Salerne, il pourra guider le groupe et aider l’entraîneur. Avoir quelqu’un comme lui incite toujours donner le meilleur », ajoute le dirigeant.

Franck Ribéry n’avait pas été retenu à la Fiorentina la fin de son contrat, le 30 juin, malgré sa volonté de poursuivre en Toscane. Il a depuis continué à s’entraîner, notamment au sein des installations du Bayern Munich, et attendait des propositions.

Déjà des maillots en ville

Si la signature se confirme, Ribéry aura pour mission principale de contribuer au maintien en Serie A de la Salernitana, qui dispute la troisième saison de son histoire dans l’élite, la première depuis l’exercice 1998-99. Deuxième de Serie B la saison dernière, le promu a débuté par deux défaites contre Bologne (2-3) et l’AS Rome (0-4).

Sans attendre l’arrivée de l’ex-international français (81 sélections, 16 buts) sont apparus en ville des maillots floqués du nom de la star, a regretté le club dans un communiqué. Sur son site, la Salernitana a précisé ne pas être à l’origine de la production de ces maillots « dans la mesure où le joueur n’appartient pas au club ». Le club affirme « se réserver le droit d’engager des poursuites judiciaires afin de protéger son image (…), en rappelant que seuls les points de vente de la Salernitana sont autorisés à vendre des produits officiels ».