Euro 2021 : Benzema a retouché le ballon, Presko a hâte d'en découdre... C'est le grand retour du journal des Bleus

FOOTBALL Les Bleus sont entrés dans la dernière ligne droite avant le rendez-vous fatidique de mardi, contre l'Allemagne, à Munich 

Aymeric Le Gall

— 

Benzema et Griezmann se sont entraînés à part vendredi à Clairefontaine.
Benzema et Griezmann se sont entraînés à part vendredi à Clairefontaine. — FRANCK FIFE / AFP

Petite précision avant d’ouvrir ce tout premier journal des Bleus : vu le contexte dans lequel se déroule ce début d’Euro, avec le malaise de Christian Eriksen samedi lors du match Danemark-Finlande, qui a jeté un froid sur la compétition, nous allons nous abstenir d’utiliser le ton léger et l’humour vaseux qui nous caractérisent habituellement. En espérant que les nouvelles au sujet du milieu de l’Inter, qui était « éveillé » samedi soir au moment d’être transporté à l’hôpital selon la fédération danoise, soient les meilleures possibles.

Benzema et Griezmann s’entraînent à part

On va commencer par ce qui nous intéresse le plus à deux jours de l’entrée en lice de l’équipe de France face à l’Allemagne, mardi soir à Munich : l’état de forme de Karim Benzema et d’Antoine Griezmann, tous deux ménagés lors du dernier entraînement ouvert aux médias, vendredi. Le Madrilène, qui se remet de la grosse béquille subie face au Gallois en match de préparation, et le Barcelonais, victime d’une contusion au mollet gauche le même soir, ont tout de même couru et touché le ballon sur un terrain annexe de celui où s’entraînaient leurs coéquipiers. Ca progresse bien, comme on le voit sur les images de la FFF.

Kyky/Giroud, on oublie tout ?

La pique lancée par l’attaquant de Chelsea à celui de Paris après le match face aux Gallois aurait, selon nos confrères de L’Equipe, créé quelques petites secousses en interne, et ce quoi qu’en dise Paul Pogba, qui nous expliquait jeudi après-midi que les seules tensions dans le groupe sont à trouver au niveau « du dos et aux jambes » des joueurs. Bien tenté Paulo, mais il semblerait tout de même qu’il y ait eu une explication de texte entre le karting de Chelsea et la Ferrari du PSG. Lors de l’entraînement de jeudi, sans en faire des caisses non plus , même si chaque détail de la vie de groupe à son importance, Mbappé est apparu avec la trogne des mauvais jours.

Il a bien donné une chasuble de la même couleur à Giroud au moment de former les équipes pour la traditionnelle opposition sur un quart de terrain, on sentait que le cœur n’y était pas vraiment. Durant le petit match, les deux hommes ont tout de même échangé quelques passes communes, preuve que les ballons arrivent de temps en temps, pour (presque) paraphrasé les propos de l’ancien Montpelliérain. Gageons que d’ici là le temps aura apaisé les tensions entre les deux hommes. C’est que du foot les gars !

La punchlinette de conf

Samedi, c’était au tour de Presnel Kimpembe de venir parler à la presse. A cette occasion, le défenseur parisien a indiqué qu’il commençait à trouver le temps long en attendant le match contre l’Allemagne mardi soir. A l’écouter, Presko n’a visiblement qu’une hâte, celle de « lâcher les chevaux » à Munich. On y est presque, rassure-toi.

Le programme du jour

Après un entraînement à huis clos samedi, les Bleus réaliseront leur dernière sortie sur les terrains de Clairefontaine dimanche à l’occasion d’une séance ouverte à la presse. On se fera donc un plaisir de vous relayer le moral des troupes à l’issue de celle-ci. Sinon, sur le front des conférences de presse, rien que de très classique avec deux joueurs français dans l’auditorium de Clairefontaine avant le départ vers Munich lundi.