Premier League : Avant la finale de C1, Chelsea s'impose à City et prive (temporairement) les Skyblues du titre

FOOTBALL Les hommes de Thomas Tuchel ont envoyé un message aux Citizens à trois semaines de la finale de la Ligue des champions

A.L.G. avec AFP

— 

Marcos Alonso a inscrit le but de la victoire dans les arrêts de jeu.
Marcos Alonso a inscrit le but de la victoire dans les arrêts de jeu. — SHAUN BOTTERILL / POOL / AFP

A trois semaines de leur finale de Ligue des champions, Chelsea a momentanément privé Manchester City d’un septième sacre en championnat d’Angleterre dès samedi en s’imposant à l’Etihad Stadium 2-1 grâce à des buts signés Hakim Ziyech (66e) et Marcos Alonso au buzzer (92e).

Ce sont pourtant bien les Citizens qui avaient ouvert le score avec un but de Raheem Sterling juste avant la pause (44e). Ceux-ci auraient d’ailleurs pu faire le break dans la foulée si Sergio Agüero n’avait tenté (et complètement raté) sa panenka face à l’ancien gardien rennais Edouard Mendy (45e+3).

Chelsea aime bien City cette saison

Comme lors de la demi-finale de la Cup mi-avril (1-0), Thomas Tuchel ​et les siens ont encore fait chuter City et pris un petit ascendant psychologique avant la finale de C1 du 29 mai à Istanbul. Un succès qui permet aussi à Chelsea de s’emparer de la troisième place du championnat aux dépens de Leicester.

L’équipe de Pep Guardiola, qui a 13 points d’avance en tête du classement, va, elle, désormais guetter un faux pas de son dauphin et grand rival Manchester United qui débute une série de trois matchs cette semaine par un déplacement à Aston Villa dimanche. Les Citizens, eux, ne rejouent que vendredi contre Newcastle.

Deux équipes très remaniées

Quatre jours après avoir écarté le PSG en demi-finale de C1, c’est une équipe de City très remaniée, avec rien moins que neuf changements, qui s’est présentée à l’Etihad Stadium face à son futur adversaire en finale de la Ligue des champions. Seul le gardien Ederson et le défenseur Ruben Dias ont échappé à la rotation mise en place par Guardiola. Thomas Tuchel avait lui procédé à cinq modifications par rapport à la demi-finale victorieuse contre le Real Madrid.

« Nous savons bien que ce résultat ne va pas changer la finale (de la Ligue des champions), mais nous avons conscience que nous sommes capables de les battre », s’est félicité le technicien allemand après la rencontre.